Analyse de drogues

© Reuters

Analyse de drogues

Dimanche 1er septembre, un jeune homme de 21 ans est décédé suite à la consommation d'un comprimé de MDMA présumé. Suite à cet évènement, l’établissement où a eu lieu l’accident a fait l’objet d’une fermeture administrative par la Préfecture de Police. Alors que la Mairie de Paris a organisé le mercredi 11 septembre une réunion pour réagir à ce sujet, Médecins du Monde, l’association Charonne-Oppelia et Sidainfo-icon Paroles dénoncent ces pratiques qui vont à l’encontre d’une politique efficace de réduction des risques.

L'analyse de drogues : un outil efficace de réduction des risques

Les associations investies dans le champ de la réduction des risques ne cessent d’alerter sur l’impact néfaste d’une politique répressive en matière de drogues. Celle-ci ne fait qu’accentuer la stigmatisation et la discrimination des personnes usagères, contraignant leur accès aux soins et à des dispositifs de réduction des risques.

 

 

Depuis vingt ans, Médecins du Monde et son réseau national de partenaires proposent un service d’analyse de drogues dans une démarche de réduction des risques et de promotion de la santé. « L’analyse de drogues permet non seulement d’informer les personnes usagères sur les contenus réels des produits, mais aussi de bénéficier d'entretiens personnalisés sur les risques. » déclare le Dr. Philippe de Botton, Président de Médecins du Monde.

 

Encourager les dispositifs d'analyse

En Ile-de-France, les associations Sida Paroles et Charonne-Oppelia proposent un dispositif d'analyse mobile depuis 2016. Si le jeune homme décédé avait eu accès à ce dispositif, sa mort aurait peut-être pu être évitée.

Malgré le fait que l’analyse de drogue soit reconnue par la loi comme outil de réduction des risques, les pouvoirs publics manquent à l’appel pour le soutenir et le promouvoir.

 

 

Nous, associations spécialistes de la réduction des risques, invitons les établissements de nuits à faire appel au dispositif d’analyse de drogues existant. Les pouvoirs publics doivent engager des moyens financiers conséquents et pérennes pour assurer un accès effectif à cet outil. Ensemble, rendons la nuit plus safe.

Liste des organisations signataires

Charonne-Oppelia

Sidainfo-icon Paroles

Médecins du Monde

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.