"Monsieur Macron, sauvez des vies, prenez vos responsabilités" Médecins du Monde lance une pétition pour rappeler à l’Etat son devoir de protection

"Monsieur Macron, sauvez des vies, prenez vos responsabilités" Médecins du Monde lance une pétition pour rappeler à l’Etat son devoir de protection

(A Paris, le 18 mai 2020) – Face à la crise Covid-19, Médecins du Monde est mobilisée pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables, écartées du système de santé. En cette période de déconfinement, l’association rappelle au gouvernement, par une vidéo d’interpellation et une pétition, sa responsabilité de protéger les personnes précarisées qui doit être appliqué au-delà d’un contexte de pandémie nationale.
L'essentiel

 

 

Depuis le début de l’épidémie Covid-19 en France, le gouvernement rappelle quotidiennement aux Français-e-s les gestes barrières à respecter pour protéger et se protéger du coronavirus. Or, ces gestes à priori simples peuvent être difficilement applicables pour des personnes vivant dans des habitats précaires (bidonvilles, squats, campements ou à la rue) où l’accès à l’eau est rare et la distanciation sociale impossible à mettre en œuvre. Comment demander à une personne vivant à la rue de se laver régulièrement les mains ? 

Depuis 40 ans, Médecins du Monde témoigne au quotidien des situations de précarité auxquelles les personnes sont confrontées et des entraves à leur accès aux soins en France comme à l’international. En France, l’association plaide pour un système de soins accessible à tou-te-s, inclusif, solidaire et pérenne. Cette crise sanitaire est venue exacerber les inégalités de santé et a mis en évidence les dysfonctionnements profonds du système de santé en France, que l’association n’a cessé de dénoncer.  

En parodiant la vidéo d’alerte coronavirus du Ministère des Solidarités et de la Santé, Médecins du Monde réclame au gouvernement des mesures fortes et immédiates pour permettre un accès aux soins effectif pour tou-te-s : 

  • Délivrez à tous des masques et tests gratuits 

Depuis le 11 mai, les masques sont fortement recommandés voire obligatoires dans l’espace public. Or, les personnes en situation de précarité durement touchées par la crise sanitaire ont beaucoup de difficultés à s’en procurer et encore moins gratuitement. Les personnes isolées et précarisées ne doivent pas être exclues et doivent avoir accès aux tests en cas de symptômes puis être isolées. Cela passe par exemple par le renforcement des actions mobiles de repérage pour permettre aux personnes à la rue, en bidonvilles ou en campements d’y avoir accès. La gratuité des masques pour ces personnes doit être assurée en plus d’un accès aux tests en cas de symptômes. 

  • Donnez accès à l’eau et à l’hygiène pour tous 

L’accès à l’eau et à l’hygiène sont des déterminants de santé essentiels. Pendant la crise du coronavirus, un effort a été engagé par les pouvoirs publics dans ce domaine : il a fallu une épidémie pour que l’accès à l’eau soit enfin considéré comme essentiel et vital. Mais cet effort reste souvent insuffisant, comme à Mayotte et en Guyane. Au-delà de l’épidémie, l’accès à l’eau doit être considéré comme un droit et les autorités doivent tout mettre en œuvre pour garantir un accès à l’eau pour tou-te-s, en toutes circonstances. 

  • Mettez à la disposition de tous un hébergement où se confiner 

92% des personnes vues dans les centres de santé de Médecins du Monde vivent en habitat très précaire (à la rue, en bidonvilles, squats ou campement, hébergement temporaire). Il est évident que les personnes sans domicile ou en habitat précaire sont exposées à des risques plus importants pour leur santé. Il est nécessaire que des solutions d’hébergement pérennes, immédiates et adaptées soient mises en place pour toutes ces personnes. 

  • Garantissez à tous un accès gratuit aux soins 

Les personnes étrangères précaires ont des difficultés d’accès aux soins (accès difficile à la couverture maladie, absence d’interprétariat, refus de soins de personnes sous l’Aide Médicale d’Etat, stigmatisation des plus pauvres etc.). Elles souffrent pourtant de problèmes de santé, souvent liés à la précarité, au non-accueil en France etc., qui exigeraient que leur accès au système de santé soit facilité. Pourtant ces derniers mois, le gouvernement n’a eu de cesse de remettre en cause les dispositifs d’accès aux soins des personnes étrangères vulnérables. En période de crise, ces restrictions renforcent les difficultés d’accès aux soins, alors qu’on devrait plus que jamais garantir un accès aux soins pour tous. C’est pourquoi, Médecins du Monde demande la création d’une couverture santé universelle et la fin des mesures restrictives qui entrave l’accès aux soins des personnes sans papiers. 

Pour défendre ces mesures urgentes, l’association lance une pétition en ligne et invite les citoyens et citoyennes et l’ensemble de la société à faire entendre leurs voix en la signant sur le site : 

Sauvez des vies, prenez vos responsabilités #EtatResponsable 

https://www.medecinsdumonde.org/etatresponsable

 

Pour plus d'info :

> Face au Covid-19, le plaidoyer de Médecins du Monde en faveur des populations vulnérables

 

Contacts presse : Insaf Rezagui – 06 09 17 35 59 – insaf.rezagui@medecinsdumonde.net