Médecins du Monde poursuit ses activités en RCA

Médecins du Monde poursuit ses activités en RCA

Depuis plusieurs années, la République centrafricaine (RCA) fait face à une crise politique, dont les conséquences sur la santé sont considérables. Les conflits dans les pays voisins, en particulier en RDC, au Soudan et au Soudan du Sud – et l’afflux de réfugiés qu’ils entraînent – ont également des conséquences sanitaires immédiates.

Après avoir apporté une réponse d’urgence dès le début du conflit début 2014 avec la mise en place de cliniques mobiles dans différents sites de déplacésinfo-icon, MdM (grâce à l’appui financier de la Direction générale de la Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD) de Belgique) a réorienté son appui vers le soutien aux structures de santé existantes. Elle appuie les centres de santé de Malimaka, Gobongo, Bégoua, Bouboui, Lithon et Gbangoainsi que les maternités del’hôpital de Bégoua et de Gobongo qui ont été réhabilitées.

 

Grâce à MdM, ces structures de santé sont en mesure de proposer des consultations de santé primaire et de santé sexuelle et reproductive, d’assurer le suivi des grossesses et les accouchements, de dépister la malnutrition et de vacciner les enfants, de fournir des médicaments essentiels génériques et d’assurer le transfert des urgences vitales vers les structures de référence grâce à une ambulance qui est mise à leur disposition.

En 2015, 156 000 consultations ont été réalisées.

 

Depuis mai 2015, les services de santé sexuelle et reproductive de Bégoua et Malimaka assurent également la prise en charge des victimes de violences liées au genre (VLG) en partenariat avec deux associations locales : l’AFJC et l’ACABEF. Elles peuvent bénéficier d’un suivi médical et de conseils juridiques : plus de 150 femmes ont déjà pu profiter de ces services.

 

L’ACABEF est également impliquée dans les activités de formation des personnels de santé et agents de santé communautaire, ainsi que dans les actions de sensibilisation aux violences liées au genre.