Faire un don

Malnutrition infantile à Mayotte, 101ème département français

Malnutrition infantile à Mayotte, 101ème département français

MdM publie une étude inédite. Plus de 7% des enfants rencontrés en situation de malnutrition aigüe

Paris, le 30 mars 2012

Médecins du Monde a ouvert en 2009 un centre de soins pédiatriques à Koungou, afin d’améliorer l’accès aux soins des enfants les plus démunis.

Face au nombre croissant d’enfants arrivant au centre manifestement en situation de malnutrition, MdM a décidé d’évaluer la situation nutritionnelle des enfants de moins de cinq ans vus en consultation. L’étude menée du 1er avril au 1er juillet 2011 sur le centre et en cliniques mobiles sur 422 enfants indique que la situation est en effet inquiétante.

Les résultats montrent une prévalence de la malnutrition aiguë chez 7,3% des enfants rencontrés. Un taux inacceptable pour le 101ème département français, qui se retrouve en situation nutritionnelle précaire si l’on se réfère aux recommandations de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture).

En 2009, on estimait à plus de 18 000 le nombre d’enfants non affiliés à la sécurité sociale ; seule la moitié des enfants malnutris bénéficiaient alors d’un suivi en PMI, et un quart obtenait un traitement nutritionnel. Depuis janvier 2010, les acteurs de santé locaux et notamment les PMI ne peuvent plus assurer le suivi nutritionnel, faute de moyens financiers, alors qu’il est essentiel pour ces groupes à risque.

A Mayotte, la fin de la gratuité des soins en 2004, et la peur de se déplacer vers les centres de santé ont contribué à la précarisation d’une partie de la population, dont par ailleurs un tiers se trouve en situation irrégulière. Avec plus de 21 000 reconduites à la frontière en 2011, les politiques migratoires menées à Mayotte entrainent un harcèlement systématique des plus précaires. Ceux-ci renoncent à aller se faire soigner par peur d’être arrêtés. De nombreux enfants se retrouvent séparés de leurs parents, pris en charge par d’autres familles qui ne peuvent pas toujours assurer leurs besoins alimentaires.

Obstacles à l’accès aux soins et conditions de vie précaires entraînant un manque de diversité alimentaire expliquent l’ampleur de la malnutrition à Mayotte. Le taux brut de mortalité infantile y est de 13,5‰ (Insee 2010) soit 4 fois plus élevé qu’en métropole et plus d’un enfant sur trois n’a pas accès à l’eau courante (MdM 2011).

Dans le cadre de la campagne 2012 Votez Santé ! Médecins du Monde interpelle les candidats à la présidentielle et aux législatives sur la situation alarmante des enfants à Mayotte. Il est urgent de donner aux acteurs de santé et aux PMI les moyens de prendre en charge ces enfants.

Contacts presse pour reportages et interviewsAgnès Varraine Leca / Léa Carniglia01 44 92 14 31 / 14 32 / 13 81 – 06 09 17 35 59infomdm@medecinsdumonde.netwww.medecinsdumonde.org

Téléchargez des images libres de droit