Nos combats

MdM dénonce le manque de courage politique pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans le monde. © Quentin Top
Les objectifs financiers annoncés aujourd’hui par la France et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ne correspondent pas aux investissements préconisés par l’ ONU pour mettre fin aux trois pandémies d’ici à 2030. Les associations dénoncent un manque de courage...
MdM dénonce les failles des autorités sanitaires dans le contrôle du commerce des dispositifs médicaux les plus à risques. © Olivier Papegnies
Des journalistes ont récemment dévoilé une enquête appelée "implant files" publiée dans de nombreux pays, notamment européens. Les "implants files" tirent la sonnette d’alarme sur la situation des dispositifs médicaux, si peu contrôlés, depuis leur arrivée sur le marché jusqu’à la matériovigilance...
La grande majorité des personnes atteintes de l'hépatite C n’ont toujours pas accès au sofosbuvir
Les personnes vivant avec l’hépatite C, les militants de l’accès aux traitements et la communauté médicale à travers le monde « fêtent » le cinquième anniversaire du sofosbuvir (Sovaldi®), le premier médicament à prise orale quotidienne, lancé par le laboratoire pharmaceutique Gilead Sciences. Une...
© Audray Saulem
Médecins du Monde change l'histoire. A travers une campagne proche de ses combats, Médecins du Monde entend insuffler un élan d'espoir et affirmer la santé en tant que droit universel.
Nous faisons appel à la décision de l'OEB de maintenir le brevet du sofosbuvir. © Olivier Papegnies
A la suite de la décision en septembre 2018 de l’Office européen des brevets (OEB) de maintenir un brevet attribué à Gilead Science sur le sofosbuvir, un traitement essentiel contre le virus de l’hépatite C, six associations viennent de faire appel. Cet appel commun à Médecins du Monde (MdM),...
Médecins du Monde rappelle l’urgence d’améliorer l’accès à la prévention et la prise en charge du VIH. © Sébastien Duijndam
En cette journée mondiale de lutte contre le VIH /sida, Médecins du Monde rappelle l’urgence d’améliorer l’accès à la prévention et la prise en charge du VIH , en particulier des personnes les plus vulnérables à l’épidémie. Médecins du Monde s’inquiète que, dans certains pays, comme la Birmanie, l’...
Médecins du Monde mène divers programmes pour réduire les risques de contamination liés à l’usage de drogues. © Maxime Couturier
A la veille de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi Justice qui propose d’instaurer une amende forfaitaire délictuelle pour le délit d’usages de stupéfiant, nos organisations dénoncent, à travers la publication d’un livre blanc, les conséquences néfastes de ce projet de réforme sur la...
L’accès aux seringues et matériels de prévention pour les personnes usagères de drogues est un droit et une obligation de santé publique. © Maxime Couturier
Depuis le 1 er octobre, l’association SAFE, association de Réduction des Risques liés à l’usage des drogues, a été contrainte pour la première fois depuis 29 ans, de cesser la distribution de seringues aux personnes usagères de drogues dans les régions où son action n’est plus financée. Cette...
Médecins du Monde s’engage avec et auprès des usagers de drogues à travers des programmes de réduction des risques, en France et à l’étranger. © William Daniels
De par leurs pratiques, les usagers de drogues sont plus exposés que le reste de la population au risque de contracter le VIH , une hépatite B ou C, une IST ou la tuberculose. Par ailleurs, la stigmatisation et l’exclusion sociale auxquelles ils sont confrontés restreignent leur accès aux soins et...
© Luc Valigny
A 11h, l’équipe de Médecins du Monde a appris avec une immense joie que le Prix Nobel de la Paix avait été attribué au Dr Mukwege et à Nadia Murad. Ce prix reconnaît la souffrance atroce, intolérable et pourtant structurelle de femmes. Nous ne pouvons plus continuer à construire le monde sur cette...
Global loader