Le manque d’accès à des moyens contraceptifs et à des avortements sécurisés a des conséquences dramatiques sur la santé et le parcours de vie des femmes et des filles partout dans le monde. © Olivier Papegnies

Contraception et avortement : la crise sanitaire ne doit pas signifier un recul des droits

Pour la journée mondiale de la contraception (26 septembre 2020) et du droit à l’avortement (28 septembre 2020), et au vu du contexte actuel de recul de ces droits en Europe et ailleurs, Médecins du Monde réaffirme plus que jamais son combat en faveur des droits sexuels et reproductifs. « Les droits sexuels et reproductifs tels que l’accès à la contraception, sont des droits humains fondamentaux » insiste Catherine Gibon, vice-présidente de Médecins du Monde. « Chaque femme devrait pouvoir décider quand et avec qui avoir des enfants et avoir accès à un moyen de contraception efficace et sûr ».

Des conséquences dramatiques pour les femmes et les jeunes filles

Le manque d’accès à des moyens contraceptifs et à des avortements sécurisés a des conséquences dramatiques sur la santé et le parcours de vie des femmes et des filles partout dans le monde. En Haïti, les avortements à risque représentent la 3ème cause de mortalité maternelle. En Côte d’Ivoire, le recours à l’avortement reste très élevé chez les adolescentes et les jeunes filles : 75% des grossesses se terminent par un avortement et 40% des interruptions volontaires de grossesse sont réalisées dans des structures non conventionnelles. En République Démocratique du Congo, 53% des grossesses sont non désirées. Plus de 100 pays dans le monde empêchent les femmes d’avoir recours à une Intervention Volontaire de Grossesse (IVGinfo-icon), soit parce qu’il est moralement et socialement inacceptable d’y avoir recours, soit parce que la loi l’interdit.

 

© MdM
© MdM

La santé sexuelle et reproductive : une priorité pour Médecins du Monde

Médecins du Monde réaffirme son engagement pour l’accès aux soins et aux droits de santé sexuelle et reproductive dans un contexte de crise sanitaire où les inégalités de genre et les violences contre les femmes ont augmenté. Notre expertise et notre plaidoyer se concentrent sur 3 composantes souvent négligées en santé sexuelle et reproductive : les grossesses non désirées, la santé sexuelle et reproductive en situation de crise et la prévention autour du cancer du col de l’utérus.

 

© MdM
© MdM

L’accès à la contraception, un combat qui se mène aussi en France

En France aussi, la contraception reste un droit difficile d'accès pour les plus précaires. Seules 12% des femmes rencontrées dans nos programmes bénéficient d’une méthode de contraception, soit 5 fois moins que la population. Les barrières pour un accès réel aux services de santé sexuelle restent importantes pour ces femmes et ces couples qui vivent dans la précarité.

 

© MdM
© MdM

 

A Bordeaux, par exemple, l’équipe de bénévoles de Médecins du Monde mène des actions à destination des personnes vivant dans des bidonvilles autour de la thématique de la santé sexuelle et reproductive. Au cours de leur sortie hebdomadaire, les thématiques abordées sont nombreuses : sexualité, Infections Sexuellement Transmissibles (ISTinfo-icon), vie affective mais aussi contraception et grossesse. Lucile, bénévole à Médecins du Monde, raconte que leurs actions sont à destination des hommes autant que des femmes : « On ne va pas sur un squat parce que les habitants sont des hommes ou des femmes, mais on part du principe que ça concerne tout le monde, même la grossesse par exemple, les ISTinfo-icon, les Violences Liées au Genreinfo-icon (VLG), la contraception, c’est pareil, peu importe le genre et le sexe, on en parle avec tout le monde ».

 

 

La pandémie du Covid-19 et les conditions sanitaires ne doivent pas constituer un frein pour les femmes dans leur liberté à disposer de leurs corps, à choisir un moyen de contraception et dans leur décision de mener ou non une grossesse à terme.

Margaux Lesage
Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

 
Global loader