Au bonheur des familles

© MdM

Au bonheur des familles

À la fin des années 1980, la situation dramatique de nombreux enfants victimes d’abandon et de traumatismes frappe l’opinion. Association médicale de solidarité internationale, Médecins du Monde s’interroge sur la possibilité d’accompagner ces enfants. La mission adoption ouvre en 1987, sept ans après la naissance de l’ONGinfo-icon.

Crée à l’initiative du Professeur Alain Deloche et du Docteur Claude Hertz, la mission adoption trouve rapidement sa légitimité, conforme aux valeurs et aux engagements de Médecins du Monde envers l’enfance vulnérable. Afin de contribuer à la protection des enfants, elle prend appui dans ses pratiques sur la Défense des Droits des Enfants selon la Convention de L’ONUinfo-icon du 20 novembre 1989 et sur la Convention internationale de La Haye du 29 mai 1993. Son éthique : lutter contre les maltraitances, le trafic, les corruptions, les adoptions illégales et accompagner les enfants via l’adoption pour ceux dont les droits fondamentaux ne peuvent être assurés dans leur ici-et-la-bas d’origine.

Médecins du Monde obtient en 1987 sa première autorisation du département de Paris, puis suivront ses trois premières habilitations. Pour le Brésil, l’Équateur et la Roumanie.

 

 

Les enfants à besoins spécifiques

Cet organisme autorisé pour l’adoption (OAAinfo-icon) de droit privé a occupé durant trois décennies une place certaine et particulière, celle d’un organisme adapté et légitime, se spécialisant pour accompagner les enfants les plus vulnérables : les enfants à besoins spécifiques (grands, en fratrie ou avec des problèmes médicaux). La recherche d’une famille pour un enfant à besoins spécifiques nécessite l’intervention de professionnels de l’enfance (médecins, pédopsychiatres, psychologues, travailleurs sociaux, mais aussi juristes) afin d’évaluer les besoins de l’enfant et ses difficultés potentielles d’adaptation ainsi que les capacités parentales pour répondre et faire face à ces besoins.

Dès 2007, Médecins du Monde avait développé des programmes de préparation à la parentalité adoptive proposés à tous les futurs parents. En 2011, une préparation spécifique pour les adoptions de fratries, d’enfants grands et d’enfants à problèmes médicaux débute. Elle devient obligatoire pour préparer les parents aux adoptions complexes.

Le suivi post-adoption, période sensible pour l’accompagnement des familles et de l’enfant lors de la construction des liens d’attachement est assuré pendant au moins deux ans grâce à l’investissement permanent et la formation continue de ses équipes « chargées de suivi ».

Un savoir-faire unique

En 2016, Médecins du Monde amorce l’arrêt progressif de son activité d’adoption internationale qui intervient fin 2019. Soucieuse du devenir des enfants adoptés, la mission adoption a notamment partagé ses connaissances à travers trois enquêtes auprès des familles, afin d’évaluer les différents critères d’évolution des enfants. Les compétences spécifiques de l’association – sessions de formation, référentiels méthodologiques et modules de préparation des parents – ont été transférés à la Mission de l’adoption internationale du ministère des affaires étrangères.

 

Témoignage

La famille Remondelli

« Lors de notre séjour en Chine pour l’adoption de notre premier enfant, une fille, nous avons rencontré des couples américains qui adoptaient des enfants à particularités. Des cardiopathies, des fentes labio-palatines qui cliniquement, en France, n’étaient pas insurmontables. L’idée a germé et pour notre deuxième adoption nous avons voulu adopter dans ce même ici-et-la-bas un enfant à particularité. Une assistante sociale nous a conseillé de contacter Médecins du Monde qui était spécialisé dans ces adoptions spécifiques.

Nous les avons rencontrés en 2011. À ce moment-là nous avions déjà beaucoup réfléchi aux particularités que nous pouvions prendre en charge mais nous voulions être accompagnés, encadrés. Les équipes de Médecins du Monde nous ont aidé dans notre cheminement. Nous avons découvert un organisme qui correspondait à notre besoin, qui avait un lien fort avec des orphelinats, avec des enfants dont il connaissait bien le profil médical. Médecins du Monde nous a présenté le dossier de notre fils. Pour la petite histoire, il se trouvait que sa date de naissance correspondait à celle de notre fille.

Nous avons découvert un organisme qui correspondait à notre besoin, qui avait un lien fort avec des orphelinats, avec des enfants dont il connaissait bien le profil médical.

Il avait une double fente labio-palatine et une malformation des doigts aux mains et aux pieds. Médecins du Monde nous a encouragé à contacter des spécialistes sur Paris pour des avis médicaux, savoir quelles opérations seraient nécessaires et nous y préparer. Avant même l’arrivée de notre fils nous avons pris rendez-vous à Necker pour qu’il soit opéré le plus rapidement possible. Il y a eu plusieurs opérations pour sa fente et ses mains, beaucoup de séances d’orthophonie. Aujourd’hui il a dix ans. Et à l’école il écrit sans problème. »

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Aller plus loin