Descente de la brigade des stupéfiants dans la clinique de Médecins du Monde Grèce

Hier à 13h, des agents de la brigade des stupéfiants accompagnés de membres de l’Agence Nationale pour les médicaments et d’un magistrat, ont fait une perquisition dans les locaux de MdM suite à un appel anonyme dénonçant un trafic illicite de stupéfiants.

 

Comme prévu, la perquisition n’a rien donné puisque Médecins du Monde, qui suit les protocoles stricts imposés par la législation grecque, stocke et gère des médicaments spéciaux pour le traitement psychiatrique de patients qui sont exclus du système de santé grec.

Etonnamment, une descente similaire de l’agence locale a eu lieu un mois auparavant, concluant que le fonctionnement de la pharmacie était totalement légal.

En cette période cruciale pour le système de santé de notre pays, de telles perquisitions posent de sérieuses questions alors que l’on vise une structure de santé reconnue, dans la conscience collective, pour offrir des soins de santé aux plus démunis. 

Médecins du Monde se réserve le droit de tout recours en justice afin d’identifier les délateurs, et ce dans le but de préserver la crédibilité de l’association et de protéger ses patients.  

Médecins du Monde assure continuer à apporter des soins de santé gratuits sans aucune discrimination… quel que soit l’endroit.    

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Global loader