Leur corps, leur avenir : reportage en RDC et en Côte d'Ivoire

En l’absence d’un cadre légal favorable aux droits des femmes en RDC et Côte d'Ivoire, il leur est souvent impossible de prévenir une grossesse précoce. © Olivier Papegnies

Leur corps, leur avenir : reportage en RDC et en Côte d'Ivoire

Dans le cadre du festival d'image ManifestO, 18ème rencontres photographiques de Toulouse, Médecins du Monde vous invite à son exposition "Leur corps, leur avenir : reportage en RDC et en Côte d'Ivoire"
Festival ManifestO 2020
18/09/2020 - 15:00 - 03/10/2020 - 20:00
Exposition
Place Saint-Pierre 31000 Toulouse
PHOTOS | Olivier Papegnies

 

Elles arrivent toutes avec la même histoire, celle d’une grossesse non désirée. Les jeunes femmes et les adolescentes qu’accompagne Médecins du Monde en Côte d’Ivoire et en République démocratique du Congo (RDCinfo-icon) subissent la pression sociale, économique, familiale. Elles craignent le jugement, le rejet. Impossible pour elles de disposer librement de leur corps. Les jeunes, en particulier, ont très peu de contrôle sur leur vie sexuelle.

En l’absence d’un cadre légal favorable aux droits des femmes, par manque d’information et de moyens d’accéder à une contraception fiable et sûre, il leur est souvent impossible de prévenir une grossesse précoce. Les témoignages de ces filles sont nombreux. Ils démontrent la nécessité de garantir à chaque femme un libre accès aux méthodes contraceptives et à l’avortement de manière sûre et sans restriction.

Car dans le monde chaque année, une femme meurt toutes les 12 minutes des conséquences d’un avortement clandestin et 300 000 femmes décèdent des suites de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement.

A Khinshasa, capitale de la RDC, 3 grossesses sur 5 ne sont pas désirées © Olivier Papegnies
A Khinshasa, capitale de la RDCinfo-icon, 3 grossesses sur 5 ne sont pas désirées © Olivier Papegnies

Médecins du Monde milite pour le droit des femmes à disposer de leur corps, à ne subir aucune coercition ou violence dans leur vie sexuelle, à décider librement d’avoir ou non des enfants, en ayant notamment un accès libre à des moyens de contraception.

En tant qu’association médicale et afin de lutter contre la mortalité maternelle, nous agissons aussi pour améliorer l’accompagnement des grossesses et des accouchements : pour cela, nous formons le personnel local, nous soutenons des structures de santé et des cliniques mobiles sont mises en place pour prendre en charge les patientes vivant dans les zones les plus isolées.

 

Un reportage d’Olivier Papegnies pour Médecins du Monde France, septembre 2018 pour la Côte d’Ivoire et septembre 2019 pour la RDCinfo-icon.

 

 

Horaires & Agenda

Du 18 septembre au 3 octobre 2020

Tous les jours de 15h à 20h place Saint-Pierre à Toulouse

Vernissage le mardi 22 septembre à 19h

Conférence le dimanche 20 septembre à 18h30 : "Travailler avec une ONGinfo-icon, avantages, contraintes, obligations du photographe et de l’organisation." Avec Médecins du Monde et Olivier Papegnies.

> Plus d'informations sur l'agenda du festival

 

En savoir plus sur ManifestO
> Télécharger le programme complet

Aller plus loin

 
Global loader