16 avril. Un nouveau sauvetage en Méditerranée

Sauvetage en Méditerranée au large des côtes libyennes, 16 avril 2016.

16 avril. Un nouveau sauvetage en Méditerranée

Samedi 16 avril au matin, l’Aquarius a effectué son quatrième sauvetage au large des côtes libyennes. Retour sur le déroulement de l'opération.

Lundi 28 mars, un nouveau sauvetage a été mené au large des côtes libyennes par l’Aquarius. L’équipe médicale de Médecins du Monde a pu prodiguer les premiers soins à bord. Retour sur cette troisième opération. - See more at: https://www.medecinsdumonde.org/actualites/togetherforrescue/2016/03/30/troisieme-sauvetage-pour-laquarius-379-vies-sauvees#sthash.ilDQOovW.dpuf

16 avril, 3 h 53. Nous recevons un appel du MRCC (Maritime Rescue Coordination Centre) de Rome, sur un bateau en détresse avec des migrants à bord, parti de Sabratha. A 5 heures, le message est confirmé par les gardes côtes italiens, nous informant que le bateau est à une heure de traversée.

Quelques minutes plus tard, depuis la cabine du commandant, nous apercevons dans la nuit à seulement quelques mètres de nous un zodiac blanc. Nous attendons alors les premiers signes du jour pour approcher les migrants.

 

 

« Bienvenus mes frères ! Ne vous inquiétez pas, nous allons tous venir vous chercher. » C’est avec ces mots que Sinawi, interprète et photographe pour Médecins du Monde, rassure les migrants lors de la premières approche du bateau en zodiac.  Tout en distribuant les gilets de sauvetage, il les rassure à nouveau : « Il y en a assez pour tout le monde ! Nous allons tous vous en donner ».

116 personnes ont été sauvées ce matin-là, dont 20 femmes, 20 mineurs et un enfant. Six personnes ont été prises en charge immédiatement par l'équipe médicale de Médecins du Monde, dont 4 personnes blessées par balle en Libye. De nationalités très diverses, elles viennent principalement d'Afrique francophone (Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal, Niger, Togo...) mais aussi du Nigéria, du Cameroun. La plupart sont choqués, certaines personnes sont aussi blessées au pied, ou à la tête.

Trois personnes ont été blessées alors qu'elle tentaient de s'enfuir d'une prison libyenne.

Les premiers témoignages sont poignants. Trois personnes (dont 2 mineurs) ont été blessées alors qu'elle tentaient de s'enfuir d'une prison libyenne il y a environ une semaine et sont dans un état instable. Elles racontent qu'ils étaient très nombreux en prison, et que la majorité des personnes ont été tuées et enterrées sur place. Pour ces trois rescapés, les médecins ont fait des injections d'anti inflammatoires et de décontractants musculaires. Ils ont également procédé à un examen neurologique et constaté des pertes de sensibilité et de mobilité qui nécessitent un examen par des spécialistes dans les prochains jours pour déterminer si le système nerveux est affectée.

Médecins du Monde et SOS Méditerranée interviennent au large des côtes libyennes depuis le 25 février, dans le cadre d'une opération conjointe de sauvetage et d'aide médicale en mer Méditerranée.