Lettre au Secrétaire Général des Nations-Unies

Thierry Brigaud, président de Médecins du Monde a interpellé Ban Ki-moon

Le 29 avril dernier, François Hollande recevait à l'Elysée Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations-Unies. La situation dramatique des migrants en Méditerranée était à l'ordre du jour de cette réunion. Thierry Brigaud, président de Médecins du Monde, a remis à cette occasion une lettre au secrétaire général ainsi qu'au président de la République.

Dans cette lettre, Thierry Brigaud souligne que les centres de soins de Médecins du Monde sont actifs dans plus de onze pays d'Europe, et que les équipes sont témoins, chaque jour, des difficultés extrêmes et des conditions traumatiques que les migrants rencontrent durant leurs parcours. Des migrants qui devraient être considérés comme réfugiés jusqu’à preuve du contraire !

Thierry Brigaud a donc interpellé Ban Ki-moon sur deux points essentiels, l'appelant à agir :

  • Les Nations Unies, à travers les Haut-Commissariat aux Réfugiésinfo-icon, doivent protéger les réfugiés. Elles devraient initier et conduire des programmes de sauvetage là où il est nécessaire. Médecins du Monde et ses équipes médicales seraient prêts à participer à ces programmes.
  • En Jordanie, Turquie et au Liban, Médecins du Monde et ses équipes médicales sont témoins d’un afflux massif de réfugiés originaires de Syrie. La guerre syrienne, véritable « fabrique de réfugiés » est en marche depuis plus de quatre ans et le conflit s’éternise. Les Nations Unies devraient prendre l’initiative d’organiser une conférence internationale afin de prévoir la répartition et l’accueil des réfugiés syriens dans le monde.


Ban Ki-moon l'a déclaré lui même à l'issue de sa rencontre avec François Hollande : "Il s'agit d'une crise humanitaire, pas d'un problème de sécurité"


La crise en cours est une honte pour l’Europe et pour le Monde , Médecins du Monde appelle les Nations Unies  à agir !

 

Voir la lettre remise 

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

S'engager

Je deviens bénévole.

Global loader