Articles

Bugarie Santé sexuelle et reproductive
Dans une Europe en temps de crise, les femmes enceintes et les enfants doivent avoir une garantie d'accès effectif aux soins. Médecins du Monde demande aux gouvernements nationaux et aux institutions européennes de garantir des systèmes de santé nationaux universels, solidaires et équitables,...
Maliens expulsés de France, bénéficiaires de soins dans l'ASACO de Djélibougou à Bamako. © David Delaporte
Médecins du Monde lance un programme au Mali pour les femmes enceintes et les aides ménagères, menacées par le manque de suivi médical.
© Olivier Papegnies
Les pilules coûtent des centimes, la cupidité coûte des vies !
© Reuters
Longtemps attendues par les ONG , les premières directives de l’ OMS pour le dépistage, les soins et le traitement des personnes infectées par l’hépatite C viennent de paraître. Elles ont été présentées dans le cadre de la 49 e édition de la Conférence internationale sur le foie, le 10 avril...
Après la réponse à l’urgence, le programme de Médecins du Monde aux Philippines s’est orienté vers la réhabilitation de son système de santé. Le docteur Manuel de Lara, coordinateur médical du Programme urgence, dresse un premier bilan.
© Luc Valigny
Aujourd'hui, dans le monde, 50 000 femmes meurent chaque année des suites d'un avortement clandestin.
Depuis août 2013, Médecins du Monde, en collaboration avec ses partenaires, déploie son action dans des structures sanitaires et des sites de déplacés et participe à la revitalisation du système de santé à Bangui et sa périphérie. 3 questions à Myriam Pomarel, coordinatrice médicale de la cellule...
© Bruno Fert
En France, 141 500 personnes sont sans-abri*. Souvent fragiles, malades et marginalisés ils vivent sur les trottoirs ou dans des abris de fortune. A Rouen, l’équipe de Médecins du Monde va au-delà de sa seule mission de soins.
Un infirmier soigne un patient blessé à la machette. © Sébastien Duijndam
Géraldine Lang, médecin volontaire pour Médecins du Monde, de retour de Centrafrique.
De part et d’autre des routes guatémaltèques s’étalent à perte de vue plantations de banane, de café ou encore de canne à sucre. Les employées agricoles travaillent dans des conditions difficiles et n’ont que peu d’accès aux soins.
Global loader