© Quentin Top

Colombie : droit à la santé, une priorité face à la pandémie de Covid-19

Au-delà des contestations sur la réforme fiscale, depuis le 28 avril, les colombiens et colombiennes manifestent dans les rues pour dénoncer les politiques de santé, d’insécurité, mais aussi les inégalités sociales et l'aggravation de la pauvreté dans le pays. Alors que la Colombie figure parmi les 10 pays les plus touchés par la pandémie dans le monde, dans un contexte de multiples crises humanitaires dues au conflit interne et à la crise migratoire, Médecins du Monde rappelle au gouvernement colombien l’importance d’un système de santé juste et universel.

Aujourd’hui, la Colombie compte près de 3 millions de cas confirmés et plus de 75 000 décès liés au Covid-19. En outre, l'impact social de la pandémie laisse plus de 10 millions de personnes dans le besoin dans un contexte où le pays fait face à une crise humanitaire complexe avec l'un des taux d'inégalités les plus élevés au monde.

« La violence et le confit ont touché des territoires historiquement marginalisés qui souffrent d'un abandon de l'État permanent », souligne Nicolas Dotta, coordinateur général de Médecins du Monde en Colombie.

Le système de santé colombien est caractérisé par une grande inégalité d'accès entre les zones rurales et urbaines. Dans les zones urbaines, les infrastructures de santé sont insuffisantes et dans les zones rurales, l'accès à la santé se limite aux cliniques mobiles de l'État ou des organisations humanitaires comme Médecins du Monde », ajoute-t-il.

En colombie, un système de santé lourdement affecté

Médecins du Monde intervient en Colombie auprès des personnes exclues des soins qui peinent à accéder au système de santé national © Quentin Top
Médecins du Monde intervient en Colombie auprès des personnes exclues des soins qui peinent à accéder au système de santé national © Quentin Top

L’organisation humanitaire et internationale Médecins du Monde œuvre à rendre effectif le droit à la santé pour toutes les personnes en situation de pauvreté, d'inégalité de genre, d'exclusion sociale ou victimes de crises humanitaires, comme le conflit armé en Colombie.

L’association défend un système de santé public et gratuit, fondé sur les droits des citoyens et citoyennes, afin de garantir le droit à la santé et à l'équité, élément essentiel de la justice sociale et du développement humain. Un système de santé juste est un système de santé basé sur la solidarité entre toutes les personnes sans conditions.

 

les inégalités d'accès aux services de santé colombiens exacerbées par la pandémie

Le 7 avril dernier, Journée mondiale de la santé, l'Organisation panaméricaine de la santé a renouvelé ses vœux de construire un monde plus juste, équitable et sain. Mais alors que l'épidémie de Covid-19 a mis en évidence l'inégalité d'accès aux services de santé dont sont victimes les populations, en raison de leur statut social et leurs conditions de vies, cela risque fort de rester un vœu pieux.

La crise actuelle est bien plus qu'un désaccord social.

« La crise actuelle en Colombie est bien plus qu'un désaccord social sur une réforme fiscale », déclare Nicolas Dotta. « C’est la frustration de milliers de colombiens et colombiennes après 50 ans de conflit et de violence, la mise en œuvre incomplète des accords de paix, l'impact social de la pandémie et l'action insuffisante du gouvernement pour appeler au dialogue et écouter les demandes de la société. » 

 

l'accès aux soins pour tous les colombiens

Dans ce contexte de pandémie mondiale, des mesures immédiates doivent être prises pour que les plus vulnérables aient accès à des soins de santé gratuits et à la vaccination. Nous demandons également de respecter le personnel de santé et d’améliorer leurs conditions de travail, en s'assurant qu'il dispose des moyens nécessaires au développement de leur travail et de protéger leur vie et leur santé en fonction des activités qu'ils exercent.

 

 

Nous soutenir
S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

Global loader