© Quentin Top

Colombie : Médecins du Monde condamne les violences contre la population civile et appelle au dialogue

Depuis une semaine, la Colombie est le théâtre de mouvements de manifestations à l'échelle nationale, exigeant du gouvernement une réforme de ses politiques et un processus de relance économique face à la pandémie de Covid-19. Cependant, après le retrait du projet de réforme fiscale, la réforme de la santé, l'augmentation de l'essence et le revenu mensuel de base font, à leur tour, l’objet de protestations violentes.

Bien que les mobilisations aient été majoritairement pacifiques, des vidéos circulant sur les réseaux sociaux ou par voie de presse ont démontré l’utilisation d’armes mortelles de la part des forces de sécurité contre les manifestants et manifestantes. Selon le défenseur du peuple, ces violences en Colombie ont déjà entrainé la mort d’au moins 24 personnes et fait plus de 800 blessés.

Médecins du Monde condamne la violence policière, la répression et la militarisation d'une grande partie du pays, comme des mesures visant à stopper la vague de protestations des citoyens et citoyennes. Dans ce contexte, l’association rappelle le caractère constitutionnel du droit de manifester et l’importance du respect des droits humains.

 

En finir avec les violences systématiques en COlombie

 

La santé des populations colombiennes constitue un enjeu stratégique dans le rapport de forces qui oppose les belligérants du conflit © Quentin Top
La santé des populations colombiennes constitue un enjeu stratégique dans le rapport de forces qui oppose les belligérants du conflit © Quentin Top

 

Nous demandons au gouvernement d'entamer un dialogue afin de mettre fin à la violence systématique qui a lieu dans le pays et faciliter la fin des protestations. Nous rappelons également le devoir des forces publiques de respecter les droits humains de la population. Enfin, nous rejetons catégoriquement le recours aux forces armées contre la population civile et l'usage de la force contre les manifestants, rappelant que la mobilisation sociale est un droit démocratique essentiel.

Après plus de 50 ans de conflit, il est urgent de cesser toute violence en Colombie.

 

A propos de Médecins du Monde en Colombie :

Depuis 1987, Médecins du Monde en Colombie mène des actions dans le domaine des soins de santé primaire et de la santé sexuelle et reproductive, auprès des populations victimes du conflit armé.

Médecins du Monde intervient en réponse aux urgences humanitaires causées par la persistance de la violence, dans la réponse sanitaire aux flux migratoires en provenance du Venezuela, et dans la prévention et la prise en charge des victimes de violences liées au genre.

 

 

Nous soutenir
S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

Global loader