Burkina Faso : une urgence non-médiatique

Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une situation politique sans précédent. Au regard des événements sécuritaires liés aux groupes armés radicaux que le pays a subi, on peut aisément affirmer que le Burkina Faso est aujourd’hui le pays sahélien le plus touché par les attaques djihadistes. Médecins du Monde intervient alors activement pour venir en aide à la population.

Le Burkina Faso pris dans une spirale de violences

Depuis la première attaque terroriste à Ouagadougou, à la mi-janvier 2016, les violences n’ont cessé de croître au Burkina Faso.

Pris dans une véritable spirale sanglante, le pays est plongé dans un chaos quotidien. Près de 2900 incidents sécuritaires ont ainsi été rapportés en 2020, dont 1 129 liés aux groupes armés radicaux. La population civile et les institutions étatiques sont les plus touchées et chacun vit dans la crainte de nouvelles violences.

Déplacements de populations et situation d’urgence humanitaire

Déplacement de populations au Burkina Faso

 

Face à un tel déferlement de violences, les civils n’ont d’autre choix que de fuir les lieux les plus dangereux, provoquant une situation d’urgence humanitaire sans précédent. Des centaines de milliers de Burkinabè ont ainsi quitté l’insécurité de leur foyer pour se rendre dans des camps et des communautés hôtes, laissant derrière eux le peu de biens qu’ils avaient en leur possession.

Dispersés dans la région du Sahel, ces réfugiés ont besoin d’aide, qu’il est difficile aujourd’hui d’apporter tant la demande est forte, et les accès jusqu’à eux peu sécurisés. Ces déplacésinfo-icon ont pourtant cruellement besoin de sécurité, d’abris, de nourriture et d’eau, mais aussi d’éducation et de protection contre la violence sexuelle et sexiste.

 

Un système de santé fortement impacté par le climat d’insécurité

La situation sécuritaire fortement détériorée impacte également le système de santé du Burkina Faso. Le manque de personnel, de médicaments, ou encore d’équipements, vient s’ajouter aux actes de violences et d’intimidation récurrents : vols et destructions d’ambulance et kidnapping des agents de santé sont devenus monnaies courantes.

Tout cela a des conséquences directes sur l’offre de soins :

  • Un quart des centres de santé sont fermés ;
  • Les centres de santé n’assurent plus de garde, et ne sont ouverts que de 7 h à 17 h ;
  • Il n’y a plus de vaccination en stratégie avancée ;
  • Les permanences de nuit en sont plus assurées.

On estime à plus d’1,5 million le nombre de personnes étant totalement privées d’accès aux soins.

Si aujourd’hui le recensement des Burkinabè ayant besoin de soins est impossible, on estime à plus d’1,5 million le nombre de personnes étant totalement privées d’accès aux soins.

L’impact majeur d’une telle urgence sanitaire est la recrudescence des épidémies, et notamment la COVID-19, mais aussi le paludisme, la méningite, la rougeole, ou encore la dengue.

Médecins du Monde appelle à la mobilisation

 

Face à la situation, Médecins du Monde ne reste pas immobile. De nombreuses actions ont été menées, et sont encore menées aujourd’hui pour venir en aide au Burkina Faso. Ainsi, grâce à la générosité des donateurs, et les équipes volontaires, Médecins du Monde a pu mettre en place :

  • Un appui à 4 centres de santé (appelés formations sanitaires au Burkina Faso), permettant d’assurer des consultations médicales gratuites, le dépistage et le traitement de la malnutrition des enfants de moins de 5 ans ;
  • La mise en marche de 2 cliniques mobiles, pour aller vers les populations les plus reculées et couvrir les besoins les plus urgents, comme la vaccination ;
  • La distribution de matériel d’hygiène, comme les masques chirurgicaux, et la sensibilisation aux gestes barrières pour lutter contre la COVID-19.

 

Bien que les actions de Médecins du Monde soient déjà importantes, l’urgence au Burkina Faso est telle que nous appelons à la mobilisation de tous, pour permettre à la population civile d’avoir accès à la santé, et ne pas laisser les Burkinabè souffrir dans la plus grande indifférence.

 

 

Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Global loader