Médecins du Monde victime d’un vol de Carte Bleue, la situation sous contrôle
3 minutes
En cours de lecture Gaza : Médecins du Monde déploie des équipes mobiles à Rafah
Articles

Gaza : Médecins du Monde déploie des équipes mobiles à Rafah

Articles 07.03.2024

© MdM

La bande de Gaza est devenue un territoire inhabitable selon l’ONU. Les bombardements incessants et d’une intensité encore jamais vue ont dévasté près de 70% des bâtiments. Le système de santé et les services essentiels d’approvisionnement en eau et d’assainissement sont anéantis ; les hôpitaux font face à une pénurie sévère de médicaments et d’équipements médicaux.

Dans les camps de déplacés à Rafah, nos équipes tentent tant bien que mal de prendre en charge les pathologies physiques et psychologiques des Gazaouis.

  • 70% des bâtiments

    ont été détruits dans la bande de Gaza

  • 13 hôpitaux sur 36

    sont encore fonctionnels

  • 80% des Gazaouis

    sont déplacés

70% des bâtiments

ont été détruits dans la bande de Gaza

13 hôpitaux sur 36

sont encore fonctionnels

80% des Gazaouis

sont déplacés

Déploiement d’équipes mobiles malgré la pénurie de médicaments

 

Courant février, Médecins du Monde a déployé deux équipes mobiles à Rafah, dans des centres de soin de fortune installés à l’entrée des hôpitaux avec pour objectif de désengorger les urgences, en partenariat avec le Croissant Rouge Palestinien.

Sous des bâches, entourés de quelques tréteaux, nos médecins, infirmières, pharmaciens, procurent des soins de santé primaire et de santé mentale dans des abris où s’entassent des milliers de civils extrêmement impactés par les cinq mois de conflit.

© MdM

Dans le camp “Kuwait Industrial Area”, qui accueille plus de 27 000 personnes dont une majorité d’enfants, nos médecins réalisent par exemple chaque jour près de 500 consultations médicales.

 

Tout comme le reste de la population, notre équipe à Gaza, majoritairement déplacée, tente de survivre dans des conditions inimaginables.

 

Approvisionnements de matériel médical

 

Dès que cela a été possible, nous avions déjà pu faire rentrer des médicaments et du matériel médical pour venir en aide à un centre de santé pendant 2 mois et assurer des opérations médicales.

Lundi 4 mars, et après plusieurs semaines d’attente, de nouveaux camions remplis de matériel en provenance de Médecins du Monde Turquie ont enfin pu rentrer à Rafah, permettant à nos équipes de renforcer leur capacité d’action.

Nous continuons à explorer plusieurs voies d’acheminement pour approvisionner nos équipes médicales et celles de nos partenaires gazaouis, et participons à la réhabilitation de cinq centres de santé endommagés.

Une équipe d’urgence médicale supplémentaire se tient prête à intervenir dans la zone à tout moment.

Des risques sanitaires colossaux

 

Les risques pour la santé de la population civile sont alarmants : épidémies, non-recours aux soins pour les maladies chroniques, augmentation des cas de diarrhée et des infections cutanées et respiratoires aiguës… La menace d’une famine et d’épidémies mortelles se rapproche.

 

Les situations de stress intense, de crainte quotidienne pour sa propre vie et celle de ses enfants, vont laisser des marques indélébiles sur la santé mentale des Gazaouis.

© MdM

Un véritable cessez-le-feu est indispensable

 

Médecins du Monde est présent à Gaza depuis 2006 pour soutenir l’accès à la santé des populations civiles.

Depuis le début du conflit, nous demandons sans relâche un cessez-le-feu immédiat et un accès humanitaire sûr et sans entrave.

Articles 01.11.2023
Gaza : les gouvernements doivent exiger un cessez-le-feu urgent !
Lire l’article