3 minutes
En cours de lecture Expulsion d’une centaine de mineurs isolés étrangers à Toulouse
Articles

Expulsion d'une centaine de mineurs isolés étrangers à Toulouse

Articles 29.08.2022

© Olivier Papegnies

Toulouse, le 26 août 2022, ce que redoutaient depuis plusieurs mois la centaine de jeunes mineurs isolés étrangers du collectif AutonoMIE vivant sur le site des tourelles a eu lieu, l’expulsion sèche et « musclée » de leur lieu de vie. Ils ont en outre dû faire face à la violence des gaz lacrymogènes autant qu’à celle imposée par le silence écrasant des représentants des institutions qui étaient sur place.

Ces mineurs isolés étrangers sont des adolescents que le Conseil départemental n’a pas reconnus mineurs.

Le temps que la justice examine leur recours, ils sont alors laissés sans protection, sans accès à un hébergement adapté, sans suivi éducatif, sans accès aux soins et à l’éducation et sans possibilité de répondre à leurs besoins fondamentaux. 96% d’entre eux sont finalement reconnus mineurs par le juge et pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance.

Articles 31.01.2022
Expulsion des mineurs non accompagnés des Tourelles : où est l’urgence ?
Lire l’article

Pendant les longs mois que prend l’examen de leur recours, le site des Tourelles, bien qu’inadapté à l’accueil de mineurs et sous-dimensionné, était jusqu’à vendredi le seul lieu où ils pouvaient être mis à l’abri et recevoir au quotidien une assistance des associations présentes (santé, éducation, aide juridique, aide alimentaire, etc…).

Les conséquences de cette expulsion sont multiples et violentes :

  • Des jeunes de 15, 16 ou 17 ans grossissent depuis vendredi les rangs de ceux déjà trop nombreux qui sont sans toit la nuit.
  • Elle vient s’ajouter aux traumatismes antérieurs rencontrés sur la route de l’exil, la perte de repères pour des adolescents isolés une fois arrivés en France, l’insécurité administrative, la remise en cause de leur propre identité et de leur vécu, parfois la pénurie alimentaire et vestimentaire.
  • Elle provoque des ruptures de soins, avec des enjeux parfois graves tant pour certains jeunes qu’en termes de santé publique.
  • Elle met à mal les chances d’intégration de ces jeunes dans des dispositifs scolaires adaptés.

Conférence de presse ce Lundi 29 août

En soutien au collectif de jeunes et afin de favoriser leurs prises de parole, nous, les associations présentes depuis plusieurs années auprès de ces jeunes, organisons ce lundi 29 août à 14h une conférence de presse sur le campement des allées Jules Guesde (en face du palais de justice) et demandons : l’ouverture d’un dispositif d’accompagnement et d’hébergement adapté aux besoins des Mineurs Isolés Etrangers exclus du dispositif de protection de l’enfance et ayant fait un recours auprès du juge des enfants, qui permette à ces jeunes : de prendre soin d’eux – dormir, se laver, s’habiller, se nourrir ; de se soigner ; de continuer leurs démarches juridiques ; de reprendre leur scolarité.

Nos actions à Toulouse

Découvrir