Faire un don
80 €peuvent financer un lit de consultation au Nigéria
150 €peuvent financer des soins pour 35 enfants souffrant de malnutrition aiguë
200 €peuvent financer la prise en charge de 8 personnes en situation de précarité en France
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

Syrie

Thousands of people flee every day because of the ongoing fighting and the threat of armed actors. ©Reuters
Thousands of people flee every day because of the ongoing fighting and the threat of armed actors. ©Reuters

Alors que le sommet de Sotchi a lieu actuellement en présence des présidents russe, iranien et turc dans la perspective des négociations qui reprennent le 28 novembre à Genève pour tenter de résoudre le conflit syrien, le Burea

©Reuters

le Forum régional des ONGinfo-icon po

Stress and other mental health disorders which ensue are only rarely treated. ©Olivier Papegnies

La santé mentale et psychosociale doit constituer une composante essentielle des soins de santé notamment dans les situations de crise & de conflits.

Stress and other mental health disorders which ensue are only rarely treated. ©Olivier Papegnies

Afin d’aider les populations à mieux traverser ces situations à potentiel traumatique et à renforcer leur résilience, Médecins du Monde a très rapidement intégré les dispositifs de santé mentale dans ses soins de santé, notamme

Médecins du Monde helps syrian people since the beginning of the conflict © AFP

Alors que la crise syrienne est entrée dans sa septième année, les civils restent les premières victimes d’un conflit marqué par un des plus vastes déplacements de population observé depuis la dernière guerre mondiale.

Pétition Médecins du Monde "Targets of the World"

Il est devenu courant de bombarder les hôpitaux, d’abattre les médecins, les aides-soignants, les brancardiers, les sages-femmes. Délibérément.

Le 2 juin, environ 4 000 habitants de la ville de Noaimah ont été contraints à évacuer. À Al-Noaimahis, le seul hôpital de la région, soutenu par la SAMS, a été détruit par les bombardements.