Faire un don
80 €peuvent financer un lit de consultation au Nigéria
150 €peuvent financer des soins pour 35 enfants souffrant de malnutrition aiguë
200 €peuvent financer la prise en charge de 8 personnes en situation de précarité en France
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

Marche pour les droits des travailleurSEs du sexe et contre la pénalisation du travail sexuel.

© Boris Svartzman

Marche pour les droits des travailleurSEs du sexe et contre la pénalisation du travail sexuel.

Appel à manifestation | samedi 8 avril 2017 | départ 15h30 place Pigalle.

Un an de pénalisation, un an de trop !

Nous, associations de travailleurSEs du sexe, féministes, pour la santé, de lutte contre le sida, ou pour les droits humains, alertons sur les effets délétères d’une politique de pénalisation contreproductive.

La pénalisation des clients n’a aucun impact sur le nombre de travailleurSEs du sexe mais dégrade leurs conditions de travail et leurs conditions de vie. Par ailleurs, cette mesure comme l'ensemble de la loi du 13 avril 2016 n'a aucun impact sur la traite des êtres humains.

En revanche, la précarisation s’est généralisée avec un rapport de force inversé en faveur des clients. Avec un pouvoir de négociation affaibli, des déplacements et un isolement accrus, les travailleurSEs du sexe prennent plus de risques pour leur santé et leur sécurité, conduisant à une perte du suivi sanitaire, des interruptions de traitement, et des témoignages de violences plus nombreux.

 

Il est urgent de mettre fin à ces mesures qui mettent en danger celles et ceux que la loi prétend défendre.

Venez nombreuSEs.

Signataires

Acceptess-T, Act Up-Paris, Aidesinfo-icon, Amis du bus des femmes (Paris), Autres Regards (Marseille), Cabiria (Lyon), Collectif Droits & Prostitution, Collectif des femmes de Strasbourg-St Denis (Paris), Elus Locaux Contre le Sidainfo-icon, Grisélidis (Toulouse), Itinéraire Entr’Actes (Lille), Médecins du Monde, MWASSI-Collectif afro-féministe, Planning Familial, Les Roses d'Acier (collectif des travailleuses du sexe de Belleville), STRASS - Syndicat du Travail Sexuel