Alejandra Garcia Paton, chargée de plaidoyer en Palestine. © Bruno Fert

Alejandra

Chargée de plaidoyer en Palestine, Alejandra García Patón s’engage auprès de Médecins du Monde depuis six ans. Après Paris puis le Liberia, elle a posé ses valises à Jérusalem.

Pourquoi j'y suis

J'étais traductrice à Paris quand j'ai découvert l'engagement et les actions de Médecins du Monde. Mon envie d'aller sur le terrain est née là, pour partager des valeurs humaines qui me correspondent.

Ce que je fais

Je fais de la sensibilisation citoyenne. En Palestine, le soutien psychosocial que nous apportons aux familles permet de rassembler des données de santé et de mesurer l’impact de la violence sur leur vie quotidienne. Ces données viennent nourrir le plaidoyer que nous adressons aux décideurs politiques afin que des mesures soient prises pour protéger les populations. Nous alertons également la communauté internationale sur le blocus de la bande de Gaza, qui freine sa reconstruction et opprime le peuple.

Ce que je ressens

Je suis profondément touchée par la détresse des familles qui vivent dans la peur en Palestine. Les mères n'osent pas sortir et gardent leurs enfants enfermés en attendant que le père rentre de son travail. Nous avons fait venir des diplomates pour qu'ils constatent par eux-mêmes ces conditions de vie impossibles. À travers chaque plaidoyer, ce sont avant tout des êtres humains que nous devons protéger.

Alejandra Paton © Bruno Fret

Ce sont avant tout des êtres humains que nous devons protéger.

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

Global loader