Non à l’extrême-droite

Médecins du Monde appelle à voter contre la candidate du Rassemblement National en votant pour son adversaire au second tour, Emmanuel Macron.

L'essentiel

A l’approche du second tour de l’élection présidentielle, Médecins du Monde, association de solidarité internationale, militante pour les droits et la santé pour toutes et tous, sans entraves ni discriminations, exprime son extrême inquiétude.

Notre association n’est pas partisane.

Elle défend des valeurs de solidarité, d’accueil inconditionnel, de non-discrimination et d’inclusion.
 

Depuis plus de 40 ans, Médecins du Monde se bat pour l’accès aux soins et le respect des droits des personnes précarisées, rejette l’instrumentalisation de la figure de l’exilé et d’autres populations marginalisées.

 

A l’exact opposé de nos valeurs, la candidate du RN porte un projet incitant à la haine et au rejet de l’autre. Le projet de l’extrême-droite s’oppose aux principes fondamentaux qui fondent notre république et notre modèle social, et représente un grave danger pour notre état de droit.
 

En cela il est essentiel de se mobiliser en allant voter contre ce projet xénophobe, violent, sexiste et dangereux.

 

Notre association n’oublie pas à quel point sous la présidence d’Emmanuel Macron, le gouvernement n’a pas été à la hauteur des enjeux de lutte contre les inégalités de santé et de précarité. Elle a constaté durant ces 5 années l’amplification du recul des droits, la maltraitance des personnes exilées, la répression à l’égard des personnes et des associations, la marchandisation de la santé, le pouvoir des lobbys, la destruction des services publics et l’effritement du système de santé, des politiques climaticides.
 

La banalisation et l’omniprésence des thèmes de l’extrême droite menacent nos valeurs, nos libertés, notre vivre ensemble et nos principes démocratiques.

 

Nous refusons d’accepter que des personnes soient exclues des soins et que les politiques de non-accueil, de mal logement ou répressives nuisent à la santé des personnes.

 

Nous poursuivrons notre combat contre les discours, les lois et les politiques qui rendent malades.

Global loader