Faire un don

Pour un système de santé solidaire

Pour un système de santé solidaire

La plupart des candidats ont présenté ce mardi 21 février leur programme de santé lors de l’événement « Place de la santé » au Palais Brongniart, à Paris. Ce fut l’occasion de connaitre leurs positions sur des sujets apparus comme clivant pendant ce début de campagne. Le niveau de protection sociale, l’accès aux soins des plus précaires, le maintien de l’Aide médicale de l’Etat (AMEinfo-icon) en font partie.

Il est positif de constater que les questions de santé sont placées au cœur de la campagne électorale. Tous les candidats ne développent pas les mêmes conceptions.

Médecins du Monde a pointé deux enjeux : l’intégration de l’AMEinfo-icon dans le régime général de Sécurité Sociale et l’utilisation de la licence d’office qui permettrait un abaissement des prix de certains médicaments ainsi que la préservation de notre système de santé.

L’aide médicale d’Etat

« Intégrer l’AMEinfo-icon au régime de Sécurité sociale est une réforme essentielle pour des raisons impérieuses de santé publique mais aussi de simplification administrative. Elle permettrait aussi d’éviter l’instrumentalisation politique récurrente » déclare le docteur Françoise Sivignon, Présidente de Médecins du Monde.

 

 

Les prises de position de certains candidats sur la suppression de l’AMEinfo-icon démontrent une vraie méconnaissance des conséquences en santé publique. « Il est étonnant d’entendre certains candidats à la présidence de la République vouloir renforcer la politique de prévention tout en refusant l’accès aux soins des plus précaires pour les soigner uniquement dans l’urgence, une fois leur état de santé dégradé. » s’alarme le Docteur Françoise Sivignon.

Médecins du Monde salue les engagements qui soutiennent l’intégration de l’AMEinfo-icon au système général de sécurité sociale.

LE prix des médicaments

Depuis plusieurs années, Médecins du Monde n’a de cesse de dénoncer le prix révoltant de certains médicaments* et d’alerter sur le risque qu’il fait porter sur notre système de santé. Médecins du Monde se félicite de la mention de l’activation de la licence d’office, outil juridique qui permet de lever ces barrières financières.

 

 

« Il est essentiel que certains politiques osent s’engager pour actionner la licence d’office, qui existe déjà dans la loi française. Il ne reste plus qu’à la mettre en œuvre pour faire baisser le prix de certains médicaments » conclut le docteur Françoise Sivignon.

 

Médecins du Monde prend position au cours de cette campagne présidentielle et défend un système de santé solidaire, qui permet l’accès effectif aux soins pour tous.

Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.