Russie

© Reuters

1,5 million

de personnes infectées par le VIH.

Plus de 80 000  

nouveaux cas chaque année.

43,2 %

des travailleurs du sexe à Moscou ont au moins une IST.

Médecins du Monde mène divers programmes d'aide humanitaire. Découvrez nos actions et missions en Russie ci-dessous.

LE TRAVAIL DU SEXE EN RUSSIE

La Russie fait face à une épidémie croissante de VIH/SIDA, ce qui fait d’elle le 4ème pays au monde en termes d’incidence et de progression de l’épidémie. Le nombre de cas officiellement enregistrés dépasse 1,4 million. Les travailleuses et travailleurs du sexe (TDS) sont parmi les populations les plus exposées, qu’elles se sont celles qui ont le moins accès aux services de prévention, de dépistage et de traitement au VIH.

Les TDS se heurtent en effet à des barrières d’accès aux soins, pour des raisons administratives mais aussi liées aux stigmatisations et discriminations.

Ces populations marginalisées doivent être accompagnées à travers une mission humanitaire en Russie.

Face à l'extrême précarité dans laquelle se trouvent les TDS, Médecins du Monde a fourni une aide individuelle d'urgence dans le cadre de son action humanitaire en Russie

© Reuters

Notre action en Russie

Depuis 2015, Médecins du Monde a mis en place un programme de prévention du VIH, des infections sexuellement transmissibles (IST) et des violences auprès des TDS. D’abord à Moscou avec l’association partenaire Shagui puis en région à partir de 2019, avec ses partenaires Silver Rose à Saint Pétersbourg et Zerkalo à Perm.

En 2021, Médecins du Monde s’est associée à de nouveaux partenaires à Moscou : la Fondation Andrey Rylkov (FAR) ainsi que le nouveau groupe d’auto-support formé autour de 5 TDS, les Yagodki (les « baies »).

La réduction des risques chez Médecins du Monde

ACCOMPAGNER LES TRAVAILLEURS DU SEXE

  • Travailler pour et avec les TDS

    En Russie, Médecins du Monde intervient en étroite collaboration avec les acteurs de la société civile russe, afin de participer au renforcement des capacités locales, tout en permettant un meilleur accès aux services de réduction des risques pour les TDS.

     

    En 2021, le partenaire Shagui a ainsi été confirmé comme un interlocuteur privilégié du Département de Santé de la ville de Moscou et a même été invité par le Ministère de la Santé à présenter le programme mis en place auprès des TDS, lors d’une conférence sur la « coopération entre l’Etat et les ONG dans la prévention du VIH. »

  • Un partenariat avec la Fondation Andrey Rylkov

    Souhaitant élargir son champ d’action, Médecins du Monde a aussi initié un nouveau partenariat avec la Fondation Andrey Rylkov (FAR), une association créée en tant que groupe d’auto-support d’usagers de drogues et de personnes vivant avec le VIH.

     

    Selon une étude publiée par la FAR en début 2021, 40% de ses bénéficiaires femmes, usagères de drogues, déclaraient fournir parfois ou régulièrement des services sexuels en échange de drogue ou d’argent. A partir de juillet 2021, Médecins du Monde a ainsi lancé des activités en direction de ces femmes particulièrement vulnérables au VIH.

  • Un plaidoyer pour l'accès un meilleur accès aux droits des TDS

    A Saint-Pétersbourg, l’association partenaire Silver Rose continue son plaidoyer et sa mobilisation pour un meilleur accès aux droits des TDS: l’objectif est que ces populations participent activement au projet et au plaidoyer pour défendre leur santé et leurs droits auprès des décideurs politiques et autres parties prenantes.

     

    Ainsi, un guide de bonnes pratiques a été distribué à une vingtaine d’associations russes ayant pour bénéficiaires des TDS. Dans le même temps, une offre de prévention, de dépistage et de prise en charge adaptée aux TDS est aussi proposée.

  • Soutien au groupe d'auto-support : les Yagodki

    Médecins du Monde a également soutenu l’émergence des Yagodki, un groupe d’auto-support formé autour de 5 TDS aux profils divers, qui souhaitaient être mieux informées et assurer un partage de l’information à leurs réseaux.

     

    Par exemple, les Yagodki ont organisé un webinaire sur la santé sexuelle et reproductive avec un gynécologue de confiance, ont réalisé et diffusé plus de 9 vidéos de sensibilisation sur les IST et ont même participé à « l’université des jeunes médecins ». Une occasion de présenter l’approche de réduction des risques et de non-jugement aux futurs médecins du pays. Médecins du Monde leur apporte un soutien technique, méthodologique et une mise en réseau.

  • Des sessions "d'aller-vers"

    Enfin, à l’image des activités proposées par Médecins du Monde et ses partenaires à Moscou, le partenaire Zerkalo à Perm va à la rencontre des TDS (notamment à travers des sessions d’aller-vers) et distribue du matériel de réduction des risques (kits de prévention du VIH et des IST), propose un dépistage rapide du VIH, un soutien psycho-social ou encore un référencement vers des gynécologues de confiance.

  • BILAN

    En 2021, Médecins du Monde et ses partenaires ont :

    • soutenu 2,680 travailleurs du sexe à Moscou, avec plus de 4,440 contacts, tandis que plus de 2,400 contacts ont été recensés à Perm,
    • effectué 164 séances d’aller-vers à Moscou et 43 à Perm,
    • organisé 4 séminaires d’éducation aux droits, à la santé et à la santé sexuelle et reproductive, mais aussi 1 formation sur la prévention de la violence et 2 visites d’échanges de pratiques entre les projets,
    • plus de 20 travailleurs du sexe interviennent régulièrement en tant qu’éducatrices paires sur les projets,
    • participé à 3 conférences impliquant les autorités publiques et la société civile.
  • 3 900

    Bénéficiaires en 2021.

  • 323 200

    Budget 2021.

3 900

Bénéficiaires en 2021.

323 200

Budget 2021.