Faire un don
90 €Prix journalier moyen de mise à l'abri d'un mineur non accompagné.
160 €Prise en charge de 40 enfants souffrant de malnutrition aigüe
200 €2 consultations pour prendre en charge des femmes victimes de violences en Ouganda
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

Pratiques à risque

Au mois de mai 2015, le gouvernement géorgien lançait un plan national pour éliminer l’hépatite C. Un programme ambitieux qui repose sur la gratuité du traitement et une prise en charge efficace des malades. Pour que les usagers de drogues, particulièrement exposés mais marginalisés n’en soient pas...

Médecins du Monde mène divers programmes pour réduire les risques de contamination par le virus du sida ou de l’hépatite C liés à l’usage de drogues et aux pratiques sexuelles.

L’usage de drogues s’est rapidement développé en Géorgie après la chute de l’Union soviétique, touchant jusqu’à 1 % de la population, soit 45 000 personnes.

Le Mexique accueille chaque année environ 40 000 migrants venus de toute l’Amérique centrale.

© William Daniels

Parce que la Tanzanie est un des hauts lieux de transit du trafic d’héroïne en provenance d’Asie centrale, la consommation de drogues

@ Quentin Top

Le Kenya est l’un des pays comptant le plus d’usagers de drogues par voie intraveineuse.

©Sebastien Duijndam
Sexualité des jeunes et des adolescents
Un usager de drogue, à Dar es-Salam. © William Daniels
Présent depuis 18 ans en Tanzanie, Médecins du Monde continue son combat contre le VIH avec l’ouverture, il y a un an, de son premier programme de réduction des risques en Afrique de l’est, à Dar es-Salaam. Un projet pilote destiné aux usagers de drogues par injection de Temeke, le district le plus...