Adoption

Adoption

4 244

enfants ont été adoptés grâce à Médecins du Monde depuis 30 ans.

91 %

sont des enfants “à besoins spécifiques”. 

Fermeture du programme

Médecins du Monde a définitivement fermé son programme adoption depuis le 31 décembre 2019. C'est en juillet 2015 que le Conseil d’Administration a décidé l’arrêt de ce programme et l’accompagnement de la décroissance progressive de nos activités d’adoption.

En 30 ans d’existence, ce programme a mobilisé de nombreux bénévoles partout en France, une petite équipe salariée au siège et de nombreux correspondants nationaux dans les pays d’origine des enfants.

4 244 enfants sont venus de nombreux pays et 3 666 familles françaises les ont adoptés grâce à l'accompagnement de MdM.

Nous avons inlassablement oeuvré pour que des fratries et des enfants à besoins spécifiques puissent rencontrer une famille, pour la promotion d’une éthique de l’adoption internationale et le respect des droits de l’enfant.

MdM poursuit son implication vis-à-vis de l’enfance vulnérable qui reste un pilier de notre Projet Associatif avec des projets en direction des mineurs non accompagnés, des enfants vivants à la rue, en bidonville et en squat, des actions de prévention des violences et des grossesses non désirées chez les adolescentes.

Nous tenons à vous préciser que les dossiers d'adoption toujours en cours seront évidemment suivis par MdM au sein de son service juridique.
Pour toute demande, merci d'écrire à l'adresse email suivante : mdmadoption@medecinsdumonde.net

La situation

Depuis plusieurs années, le nombre d’enfants adoptables à l’international est en forte baisse. On constate en revanche un besoin croissant de solutions d’adoption pour des enfants à besoins spécifiques (EBSinfo-icon). Des fratries entières, des enfants déjà grands et d’autres présentant des pathologies médicales, espèrent trouver une famille qui pourra les accueillir. 

  • Cédric

    Cédric, 8 ans.

    À huit ans et demi, Cédric a passé la moitié de sa vie dans un orphelinat en Bulgarie : il y a été placé pour le protéger de ses parents qui le maltraitaient. Mais la vie en institution ne remplace pas une famille… Cauchemars, retard des apprentissages, problèmes scolaires : ce passé traumatique aura laissé des séquelles à Cédric. Autant de défis que sa famille adoptive devra surmonter avec lui. 

  • Seko et Bouna

    Seko & Bouna

    Seko et Bouna sont frères. Ils ont 4 et 7 ans lorsqu’ils sont trouvés sur un marché d’Abidjan. Sans nouvelles de leur famille malgré des recherches approfondies, ils sont déclarés orphelins et adoptés par une famille en France. L’aîné, qui se sent responsable de son petit frère, n’arrive pas à faire confiance à ses nouveaux parents. Il peine également à affronter le défi de notre système scolaire, où il est arrivé avec un retard certain. Le plus jeune reste quant à lui dans l’insouciance de sa position de cadet, et attire toutes les faveurs par ses demandes affectives… 

Notre action

Afin de protéger les enfants orphelins ou victimes de la précarité, d’exploitation ou toute autre forme de violence dans les pays en développement, Médecins du Monde favorise l’adoption. Avec l’intérêt de l’enfant comme priorité, nous recherchons des familles en fonction du profil des enfants à adopter - et non l’inverse.

  • Denisa, 15 ans © Benoît Guenot

    Denisa, 15 ans.

    Comme près de 3 000 roms, Denisa vit dans un bidonville de Seine-Saint-Denis. Sa famille a été évacuée à plusieurs reprises avant de se réinstaller dans un campement de fortune. Mais faute de revenus stables, Denisa et les siens ne peuvent accéder à un logement social, à l’eau courante et aux commodités de base. À 15 ans, Denisa est enceinte mais ne consulte pas de gynécologue faute de moyens. Elle ne sait pas où elle accouchera. Ni dans quelles conditions.

  • Claudio

    Claudio, 3 ans.

    Très vite lorsque Claudio est né, nous avons remarqué que sa peau était un peu bleue. Lorsqu’il tétait, il se fatiguait très vite. Il ne parvenait pas à boire longtemps et ne grossissait pas suffisamment. Au bout de quelques mois nous étions très inquiets pour sa santé. Mais le médecin traditionnel ne trouvait rien d’anormal chez lui. Nous l’avons emmené à Antananarivo, la capitale, où on lui a fait des analyses qui ont révélé une cardiopathie. Il faudrait que Claudio soit opéré pour aller mieux, mais l’intervention est très compliquée. 

Accueillir les enfants en difficulté

Seule ONGinfo-icon médicale en France habilitée comme Organisme autorisé pour l’adoption, Médecins du Monde gère des adoptions « courantes » mais privilégie les adoptions dites « complexes ». Adopter des fratries, accueillir des enfants de plus de 5 ans ou présentant des spécificités médicales (cardiopathies, fentes labio-palatines, anomalies des membres, hépatites...) : autant de missions pour lesquelles le professionnalisme de l’association est reconnu. 

Médecins du Monde est la seule ONGinfo-icon médicale habilitée pour l'adoption.

Accompagner les familles 

Les futurs parents sont accompagnés par des médecins et des psychologues professionnels et bénévoles pendant toute la procédure d’adoption et les longues périodes d’attente qui l’émaillent. 

Nos équipes les aident à constituer leur dossier, puis les parents assistent à des réunions de préparation à la parentalité adoptive. Après l’arrivée de l’enfant, un suivi est assuré par nos équipes pendant au moins deux ans, sur le plan médical et psychologique. 

Lieux d'intervention

Monde

France

Europe

Asie

Amériques

Afrique

Europe

Asie

Amériques

Afrique

Votre soutien