Viêtnam

©Lahcene-Abib

Viêtnam

Environ 15 000

usagers de drogues injectables présents à Hanoi

39,6 %

taux de co-infection VIH/VHC parmi certains groupes d’usagers de drogues

50 à 74%

usagers de drogues atteints par le virus de l’hépatite C

La situation au Viêtnam

Parmi les causes de décès les plus fréquentes au Viêtnam, le cancer du foie occupe la 6e place (4 %) et la cirrhose du foie la 9e (3 %). Les usagers de drogues, largement infectés par le virus de l’hépatite C qui provoque une dégradation du foie, sont parmi les premières victimes de ces maladies.

5 500 $ c’est le prix moyen du traitement de l’hépatite C de 48 semaines.

Or il n’existe pas de programme public de prévention de l’hépatite C au Vietnam, ni d’actions de dépistage et de traitement auprès des usagers de drogues par injection dans le pays. Et ce d’autant moins que les personnes en possession de drogue y sont passibles de la peine de mort. Par ailleurs, le système national d'assurance maladie ne couvre pas l’ensemble de la population. Avec un prix prohibitif du traitement (5 500 $ pour 48 semaines) et la forte stigmatisation dont ils sont victimes, les usagers de drogue demeurent exclus du système de soins.

 

les personnes en possession de drogue y sont passibles de la peine de mort © Lahcene Abib
les personnes en possession de drogue y sont passibles de la peine de mort © Lahcene Abib

Notre action au Viêtnam

Personnes exposées aux risques

Lutter contre le VHCinfo-icon avec les usagers de drogues

Depuis 2015, Médecins du Monde et ses trois partenaires vietnamiens – SCDI (Supporting Community Development Inititatives), HMU (Hanoï Medical University) et VNPUD (Vietnam Network of People who Use Drugs) – mettent en place un programme de réduction des risques  pour promouvoir l’accès aux tests, diagnostiques et traitements de l’hépatite C auprès des usagers de drogues à Hanoï. 

Des actions mobiles permettent d’aller à la rencontre des usagers de drogues sur leurs lieux de vie et de consommation et de les sensibiliser aux risques d’infection. Les usagers peuvent également être accompagnés au centre médical de l’Université médicale de Hanoï pour un dépistage du virus et un diagnostic du foie. Grâce à l’acquisition d’un Fibroscan, des services de prévention, de dépistage et de diagnostic du VHC ainsi que de dépistage et de vaccination contre l’hépatite B sont dispensés durant les consultations. Médecins du Monde et ses partenaires travaillent depuis début 2017 sur le transfert des activités de dépistage et de diagnostic vers le Nam Tu Liem District Health Center.

 

Médecins du Monde travaille en collaboration avec les acteurs de la société civile pour les sensibiliser aux problématiques du VHCinfo-icon, et élaborer un plaidoyer à porter auprès des institutions vietnamiennes.

Hanoï
Hanoï

En 2017

Nous avons :

  • pris en charge 1 177 usagers de drogues

  • testé 56 % de la file active du DIC pour le VHCinfo-icon

  • formé 52 éducateurs pairs

 

 

©Lahcene Abib
©Lahcene Abib

Votre soutien

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous rejoindre

Je postule en ligne.