Faire un don
90 €Prix journalier moyen de mise à l'abri d'un mineur non accompagné.
150 €Prise en charge de trois personnes (accueil, soins, accompagnement social)
200 €3 permanences mobiles / semaine pendant deux mois auprès des personnes sans-abri.
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

Syrie

The military offensive that has been expected for weeks in the Idlib region may lead to one of the worst humanitarian crises ever seen. This new disaster reflects a country ravaged by more than seven years of war, which has already killed 350,000 people and driven more than five million Syrians to...
L’offensive militaire attendue depuis des semaines dans la région d’Idlib annonce l’une des pires crises humanitaires. Cette nouvelle catastrophe annoncée est le reflet d’un pays dévasté par plus de sept années de guerre, qui a déjà coûté la vie à 350 000 personnes identifiées et poussé sur les...
En Syrie, 11,3 millions de personnes ont cruellement besoin de soins. © Reuters
Alors que le monde est absorbé par l’euphorie de la Coupe du Monde en Russie, le régime syrien mène des offensives terrestres et des bombardements dans le sud du pays, grâce au soutien de son allié russe et dans l'indifférence la plus totale. Médecins du Monde (MdM) exprime une profonde inquiétude...
Face à la détérioration de la situation humanitaire, l'Union européenne et les Nations Unies co-présideront les 24 et 25 avril la conférence de Bruxelles visant à apporter une aide concrète pour l'avenir de la Syrie et des pays d’accueil de la région. Médecins du Monde participera à cette...
2017 Syrie © Reuters
Ce 15 mars marque les sept ans de guerre en Syrie : les parties en conflit, avec leurs alliés respectifs, tuent en toute impunité tandis que la communauté internationale se débat dans son impuissance. Tout a été dit sur l’ampleur de ce conflit. 350 000 morts ont été identifiés. Le pays est exsangue...
Les frappes aériennes et les tirs d’artillerie sur la Ghouta orientale empêchent l’acheminement de l’aide humanitaire à l’intérieure de l’enclave assiégée, ainsi que les évacuations médicales, et ce, cinq jours après l’adoption par le Conseil de Sécurité de l’ ONU d’une résolution appelant à une...
© Reuters
Une coalition d’organisations médicales et humanitaires, certaines opérant dans la zone assiégée de la Ghouta Orientale, exhorte le Conseil de Sécurité de l’ ONU à voter pour une cessation immédiate des hostilités afin de permettre l’acheminement d’une aide humanitaire d’urgence dans toutes les...
Depuis la fin de l’année 2017, Médecins du Monde est confrontée à une détérioration de la situation dans les gouvernorats d’Idlib et d’Hama, au nord-ouest de la Syrie. Les bombes de l'armée syrienne pleuvent dans la Ghouta orientale, aux portes de Damas.
Thousands of people flee every day because of the ongoing fighting and the threat of armed actors. ©Reuters
Dans un contexte d’intenses activités diplomatiques sur la Syrie, Médecins du Monde rappelle que la guerre est loin d’être terminée et que la situation humanitaire reste très critique. Des milliers de personnes sont encore tuées, blessées, déplacées et assiégées. Les hôpitaux et les personnels de...
L'exposition prolongée aux tirs d'obus et l'intensité des hostilités plonge la communauté dans une détresse psychologique extrême.© Reuters
Thousands of Syrians are still being killed, wounded, displaced, and besieged every day as the war rages on and help is not reaching people in need, the Syria INGO Regional Forum said today. The member organizations warned against a narrative that violence is reducing in the wake of recent...