Faire un don

Second séisme au Népal

Second séisme au Népal

Face à ce nouveau drame, Médecins du Monde renforce son dispositif.

Un puissant tremblement de terre de magnitude 7,3 vient de frapper à nouveau le Népal déjà dévasté par le terrible séisme du 25 avril. Il a détruit de nombreux immeubles déjà fragilisés, provoqué d’importants glissements de terrain, coupé les voies de communication, et fait de nombreuses victimes : 42 morts et plus de 1000 blessés d’après un bilan très provisoire, qui s’ajoutent aux 8000 décès et 18 000 blessés recensés depuis 15 jours.

« Ce tremblement de terre a été très fort, et les répliques qui suivent le sont aussi. On se croirait sur un bateau, tellement la terre fait des vagues. Dans notre clinique de Golché, une zone isolée à plusieurs heures de marche de la première piste, que l’on a pu joindre par téléphone satellitaire, de nouveaux blessés commencent à arriver. Heureusement, notre infrastructure est opérationnelle, et notre staff est sain et sauf » raconte Marius Musca, coordinateur de la mission d’urgence de Médecins du monde au Népal.

Ce tremblement de terre a fortement touché la zone où Médecins du Monde intervient, au nord du district de Sindhupalchok. Dans cette zone très isolée, notre équipe d’environ 50 personnes  - médecins, infirmiers, psychologues, logisticiens – à l’œuvre sans relâche depuis une quinzaine de jours, doit maintenant faire face à un nouvel afflux de blessés et à des difficultés logistiques accrues. 

Pour aider les Népalais dans cette nouvelle épreuve, Médecins du Monde a donc décidé de renforcer ses moyens matériels et humains pour apporter en urgence les premiers secours, et à plus long terme, aider à la reconstruction et au renforcement du système de santé. Une nouvelle équipe médicale doit quitter Paris pour le Népal dans les toutes prochaines heures.