Faire un don

Déclaration de Bernard Kouchner / Gaza

Déclaration de Bernard Kouchner / Gaza

7 octobre 2008 - Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a déclaré le 5 octobre devant la presse israélienne : "Officiellement, nous n'avons aucun contact avec le Hamas mais officieusement, il y a des organisations internationales qui entrent dans la bande de Gaza, en particulier des ONG françaises qui nous donnent des informations." Médecins du Monde dénonce formellement ces déclarations totalement infondées et dément catégoriquement s’inscrire dans de telles pratiques.

Paris, le 07/10/2008

Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a déclaré le 5 octobre devant la presse israélienne : "Officiellement, nous n'avons aucun contact avec le Hamas mais officieusement, il y a des organisations internationales qui entrent dans la bande de Gaza, en particulier des ONG françaises qui nous donnent des informations."

Médecins du Monde dénonce formellement ces déclarations totalement infondées et dément catégoriquement s’inscrire dans de telles pratiques. Les propos du Ministre des affaires étrangères sont non seulement inexacts mais dangereux. Ils jettent la suspicion sur les pratiques des ONG françaises. Ils exposent surtout les équipes humanitaires dans les Territoires mais également au Moyen-Orient à d’éventuelles réactions et risquent de compromettre les activités en cours.

MDM réaffirme le principe qui régit toute son action : l’indépendance dans le choix de ses interventions auprès des populations ainsi que de ses prises de parole.

Les ONG françaises présentes à Gaza n'ont d'autre vocation que d'apporter une aide humanitaire face à la crise durable que connaît cette région. La bande de Gaza est une véritable poudrière politique et humanitaire, une prison à ciel ouvert dans laquelle, sur un territoire de 40 km sur 10, s'entasse une population de plus de 1,5 million d'habitants soumise à un embargo international sévère en vigueur depuis le printemps 2006 et prise en étau entre le Fatah et le Hamas.

Au delà de ce nouvel avatar, Médecins du Monde avait déjà exhorté dans une tribune publiée le 29/09 les ministres français à éviter tout amalgame entre les préoccupations stratégiques ou militaires du gouvernement et les choix d'intervention faits par les ONG françaises. Manifestement le message n'a pas été entendu par le Ministre des affaires Étrangères qui prend ainsi ses responsabilités en la matière.

Médecins du Monde demande une clarification des propos du ministre.

Médecins du Monde est présent dans les Territoires palestiniens depuis 1995 et depuis 2002 à Gaza, où l’association mène des programmes de formation des personnels de santé, de soins de santé primaire et de chirurgie.

Contact presse :

Annabelle Quénet, TéL ; 01 44 92 14 32
www.medecinsdumonde.org

- COMMUNIQUE DE MSF

- COMMUNIQUE DE COORDINATION SUD