Faire un don

Dounia

© Livia Saavedra

Dounia

Le passage de l’ouragan Matthew en Haïti a dévasté l’habitat et les forêts des départements de Grand’Anse et du Sud. Dounia Boujahma supervise notre réponse d’urgence tout en préservant les programmes de développement en cours, menacés par ce nouveau drame.

POURQUOI J’Y SUIS ?

« J’ai choisi le métier de sage-femme en étant attirée par l’engagement humanitaire et l’interculturalité. Aussi, très tôt, j’ai travaillé pour des associations comme Gynécologie sans frontières. Puis j’ai suivi une formation à l’institut Bioforce. C’était en 2010, quand Haïti était secouée par un violent séisme. Après un passage par les Comores, j’ai débarqué à Port-au-Prince quatre ans plus tard. D’abord pour un projet de santé materno-infantile, puis sur l’ensemble des programmes, dont le rétablissement de l’accès aux soins après Matthew. »

CE QUE JE FAIS

« Si nous étions préparés au passage d’un nouvel ouragan, la trajectoire déviée et la force de l’impact nous ont surpris. Les dégâts étaient si importants que nous n’avons eu aucune nouvelle de nos équipes pendant 24 heures. Il a fallu 3 jours de plus pour pouvoir les atteindre. Notre réponse s’est coordonnée avec les autorités haïtiennes depuis Port-au-Prince. Nous avons renforcé nos effectifs, évalué les dommages, développé la prévention choléra, déployé des cliniques mobiles pour les soins de base. Mais aussi aidé au transport de l’eau ou au déblaiement des routes. »

CE QUE JE RESSENS

« Le sentiment d’injustice domine. La tristesse, aussi, qu’on lit dans les yeux des gens, la détresse des enfants. C’est le cœur de la nature haïtienne qui est touché à travers les départements de Grand’Anse et du Sud. Le grenier d’Haïti est détruit. Mais la capacité des Haïtiens à se relever et à s’organiser est immense. Les membres de notre équipe, directement touchés par l’ouragan, ont été les premiers mobilisés. Je suis extrêmement fière de leur courage et de leur dévouement. »

 

© Livia Saavedra
© Livia Saavedra

La capacité des Haïtiens à se relever et à s’organiser est immense.