Faire un don
90 €Prix journalier moyen de mise à l'abri d'un mineur non accompagné.
160 €Prise en charge de 40 enfants souffrant de malnutrition aigüe
200 €2 consultations pour prendre en charge des femmes victimes de violences en Ouganda
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

Migrants

© MdM
La première assemblée plénière des États Généraux des Migrations s’est tenue les 26-27 mai à Montreuil. Les centaines de participant.e.s ont adopté une déclaration inédite, fruit de la consultation de dizaines de milliers de citoyens, afin de proposer « un socle commun pour une politique migratoire...
Les conditions de vie déplorables touchent des personnes déjà fragilisées et viennent dégrader davantage leur état de santé physique et mentale. ©Reuters
Après l’« opération de mise à l’abri » du campement de la Porte de La Chapelle le 18 août dernier, la présence des forces de l’ordre s’est renforcée. Ces dernières empêchent tout regroupement et pratiquent un harcèlement systématique auprès des migrants.
© Kristof Vadino
Nos organisations s’inquiètent de la décision rendue par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence ce mardi 8 août condamnant Cédric Herrou à quatre mois de prison avec sursis. Ce jugement ouvre la voie à la condamnation de multiples personnes dont la seule motivation est de porter assistance aux personnes...
La Calabre a vu 31 450 personnes arriver par la mer en 2016 ©Olivier Papegnies
470 organisations ont adressé le 15 juin dernier au président de la république et au gouvernement un « Appel à un changement radical de politique migratoire en France ».
Les conditions de vie déplorables touchent des personnes déjà fragilisées et viennent dégrader davantage leur état de santé physique et mentale. ©Reuters
Ouvert en novembre 2016, le Centre de premier accueil de Paris (CPA) avait en partie répondu à une demande conséquente de mise à l’abri de milliers d’exilés dormant à la rue. Sept mois plus tard, alors que Médecins du Monde s’apprête à sortir de ce dispositif pour passer le relais au droit commun,...
©MdM
Le Docteur Françoise Sivignon, Présidente de Médecins du Monde, s'adresse directement à Emmanuel Macron sur la question migratoire. À l'heure où le Président Macron parle "d'accueil des réfugiés", nous ne voyons qu'indignité, traitements inhumains et violences. Il est temps de mettre en place un...
Docteur Jean Faya, Délégué Régional Rhône-Alpes/Auvergne de Médecins du Monde, adresse une lettre ouverte au ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur et maire de Lyon monsieur Gérard Collomb.
Le ministre de l’Intérieur a fait connaître ses premières intentions en matière de politique migratoire, et nous déplorons qu’y manque l'engagement impératif de mettre un terme aux violences policières à l'encontre des migrants et réfugiés. De même, aucun mot n'a été prononcé pour annoncer la fin...
© Reuters
Face aux violations des droits fondamentaux des personnes migrantes et réfugiées à la frontière franco-italienne, cinq ONG renforcent leur soutien aux acteurs locaux français et italiens.
A l'occasion du 60ème anniversaire de l'Union Européenne, Médecins du Monde et plus de 150 associations appellent les gouvernements à défendre les valeurs fondatrices du traité de Rome en 1957.