Maraude solidaire à Briançon

© Reuters

Maraude solidaire à Briançon

Plus de 500 personnes ont participé vendredi 15 mars 2019 à une « grande maraude solidaire » au col de Montgenèvre, dans les Alpes françaises, organisée par le mouvement citoyen Tous Migrantsinfo-icon soutenu par Médecins du Monde, Amnesty International France, La Cimadeinfo-icon, Médecins sans Frontières et le Secours Catholique. Une action inédite pour témoigner de notre solidarité et dénoncer la répression dont sont victimes les personnes qui portent assistance aux populations exilées.

Politiques migratoires de plus en plus répressives

Alors que les politiques migratoires des États européens ne cessent de se durcir et que les contrôles aux frontières sont de plus en plus répressifs, les personnes migrantes sont amenées à prendre davantage de risques en montagne comme celui de traverser la frontière par des sentiers enneigés, de nuit, en altitude, par des températures négatives, sans matériel adéquat. Dans le même temps, les citoyens solidaires qui cherchent à leur venir en aide, les « maraudeurs » des vallées alpines, sont de plus en plus inquiétés, inculpés et même condamnés en justice.

 

 

Malgré les alertes des associations lancées aux autorités, malgré les blessures, les gelures et les morts (le dernier décès d’un jeune exilé près de Briançon date du 6 février), la situation n’a cessé de s’aggraver dans la région de Briançon (Hautes-Alpes).

 

 

Soutenir les acteurs sur le terrain

Face à cette situation qui confine à la mise en danger délibérée, le mouvement citoyen Tous Migrantsinfo-icon soutenu par les associations Amnesty International France, La Cimadeinfo-icon, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières et le Secours Catholique a organisé une grande maraude solidaire avec plusieurs acteurs locaux, le vendredi 15 mars 2019 à partir de 18h à la frontière franco-italienne, à Montgenèvre. L’objectif était de mobiliser plusieurs centaines de participants. Objectif atteint, puisque nous étions plus de 500 personnes à gravir les sentiers enneigés.

 

 

Cette action inédite a pour but d’exprimer la solidarité envers les personnes engagées dans des maraudes et qui portent assistance aux personnes exilées qui franchissent la frontière dans des conditions particulièrement dangereuses. En 2018, plusieurs dizaines de personnes solidaires ont été entendues par la police et pour certaines, poursuivies en justice et jugées.

 

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.