Faire un don
90 €Prix journalier moyen de mise à l'abri d'un mineur non accompagné.
160 €Prise en charge de 40 enfants souffrant de malnutrition aigüe
200 €2 consultations pour prendre en charge des femmes victimes de violences en Ouganda
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

M. Macron, accueillons l’Aquarius !

©Patrick Bard

M. Macron, accueillons l’Aquarius !

Le Panama vient de retirer son pavillon à l’Aquarius sous la pression du gouvernement italien. Alors que près de 1 700 personnes ont perdu la vie en Méditerranée depuis le début de l’année 2018 et qu’une personne sur 16 est morte en mer durant l’été, sauver des vies en Méditerranée est un impératif, à la fois légal et moral. 

Les ONGinfo-icon ont réalisé plus de 40% des opérations de sauvetage entre 2017 et 2018. Au lieu d’être salué, ce travail fait l’objet de menaces, de poursuites judiciaires et de pressions de la part de certains gouvernements de l’Union européenne. De nombreuses missions des ONGinfo-icon ont été interrompues de ce fait. 

 


L’Aquarius est l’un des deux derniers navires qui poursuivent leur action, et le seul patrouillant sur la route de la Méditerranée centrale à proximité de la Libye. Il risque, demain, de ne plus pouvoir exercer ses missions de sauvetage en mer faute de disposer d'un pavillon. 

La France a détourné les yeux en juin dernier, refusant d'accueillir l'Aquarius, qui a finalement accosté en Espagne. La répétition d'une telle démission morale serait intolérable. 

Si une politique européenne globale à l'égard des migrations semble inaccessible à court terme, sauver des vies reste la responsabilité immédiate de chaque État. La réponse ne peut être le silence, les tergiversations et le renvoi mutuel de responsabilité. 

 


Emmanuel Macron doit aujourd’hui prendre ses responsabilités : nous lui demandons d’ouvrir les ports français pour que l’Aquarius et ses 58 naufragés soient accueillis. Par ailleurs, nous lui demandons solennellement de faire pression pour que le Panama rétablisse son pavillon et, si cela n’aboutit pas, d’octroyer sans délai un pavillon français à l’Aquarius.

 


 

Amnesty 

La Cimadeinfo-icon

Médecins du Monde

Secours Catholique 

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.