Faire un don

Auprès des victimes du Séisme

©Reuters

Auprès des victimes du Séisme

Le 19 septembre dernier, un séisme de magnitude 7.1 a secoué l'état de Puebla-Morelos au Mexique. Plus de 350 personnes ont trouvé la mort et 6 000 autres ont été gravement blessées. De nombreux bâtiments se sont effondrés à Mexico, la capitale, pourtant située à plus de 100 kilomètres de l'épicentre. Médecins du Monde, présent au Mexique depuis 1994, est intervenu en urgence auprès des victimes tout en renforçant ses capacités en santé mentale.

Témoignage

Entretien avec le Dr. Emiliano Lucero, coordinateur  


Quelles ont été tes premières impressions en arrivant ?

Alors que nous avancions vers les villages les plus proches de l'épicentre, je constatais que les impacts du tremblement de terre étaient non seulement conséquents sur les bâtiments, mais surtout sur le moral des habitants, tristes et anxieux. Leur intimité avait été profondément affectée par la destruction de la plupart des habitations.

Les impacts du tremblement de terre étaient non seulement conséquents sur les bâtiments, mais surtout sur le moral des habitants.


Avais-tu eu l’occasion d’intervenir suite à des catastrophes naturelles et si oui, pourquoi celle-ci est différente ?

Oui, j’ai travaillé pour différentes organisation internationales, notamment suite aux tremblements de terre au Pérou en 2007, au Népal en 2015 ou encore en Équateur en 2016. Ce séisme est pour moi très différent dans la mesure où je vis désormais au Mexique. Je connais les lieux, les personnes et leur culture. N’oublions pas que cette catastrophe est intervenue quelques jours seulement après de violentes secousses dans le sud du pays et 32 ans jour pour jour après le tremblement de terre qui avait détruit une partie de la capitale.

Cette catastrophe est intervenue quelques jours après de violentes secousses dans le sud du pays.


La réponse d’urgence de Médecins du Monde axée sur la santé mentale est aussi pour moi une première mais je dois dire que nos opérations facilitent beaucoup le rétablissement des communautés affectées.

 


 

Quelle a été la réponse d’urgence mise en place ?

Deux jours après le séisme, Médecins du Monde a dépêché une équipe pour recenser les besoins en santé mentale et poser les bases de notre intervention. Mon travail a alors consisté  à concrétiser ce projet pour être en mesure de commencer à fournir des soins en santé mentale et des consultations à la population dans le besoin le plus rapidement possible. Aujourd’hui, quatre psychologues, un travailleur social, deux chauffeurs et moi-même intervenons.

 

Au cours des premières semaines d'activités, nous avons mené des consultations en santé mentale à plus de 886 personnes, au travers de séances collectives ou individuelles. Nous avons également organisé des formations pour les agents de santé, les enseignants et toute autre personne en relation directe avec la population qui après une situation de crise sont les premiers confrontés aux problèmes et peurs de la communauté.

 


Si tu penses aux rencontres que tu as pu faire, est-ce qu’une histoire t’a touché particulièrement ?

Difficile de n'en retenir qu'une, surtout que chaque récit est plus fort qu’un autre. Je mentionnerais le cas du village d'Atzala où l'église en s’effondrant a blessé 6 personnes et a fait 12 victimes. Nous avons échangé avec les enseignants sur le grand vide laissé par leurs disparitions. Nous travaillons avec eux pour essayer de les aider à comprendre et à assumer que cet espace ne sera plus occupé tout en les aidant reprendre confiance et à retrouver la force de continuer.


 

Quels sont tes objectifs pour les 2 prochains mois ?

En tant qu’intervention d'urgence, ce projet s’inscrit sur une courte durée, sur trois mois. Nous avons encore beaucoup de travail à faire comme se rapprocher des personnes qui n'ont pas participé à nos activités et qui ont pourtant besoin d'un soutien psychologique. Nous prévoyons également de continuer l'aide aux aidants et d’organiser des séances de formation pour le personnel de santé et les autres «premiers intervenants».

Notre intervention

La réponse d'urgence de Médecins du monde

Dans les heures qui ont suivies la catastrophe, Médecins du Monde a mobilisé une équipe pour identifier les besoins sanitaires. Après avoir recueilli un nombre suffisant de données, une mission de prise en charge en santé mentale a été déployée dans les zones reculées de Puebla et Morelos, comme l'indique la carte ci-dessous : 

 

Carte de la réponse MdM
Carte de la réponse MdM

Notre intervention au Mexique se déroule sur plusieurs mois. Car au delà de l'urgence, nos équipes s'appliquent à transmettre leur savoir-faire aux acteurs locaux, pour que ceux-ci puissent prendre le relai dans les soins prodigués aux victimes.

 

Calendrier de l'intervention de Médecins du Monde
Calendrier de l'intervention de Médecins du Monde
Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

S'inscrire à la Newsletter