Faire un don

UNSUNG HEROES

Unsung Heroes par Médecins du Monde et Denis Rouvre

UNSUNG HEROES

Fin 2019, Médecins du Monde présentera Unsung Heroes, un projet photographique de grande envergure signé par l’artiste Denis Rouvre. 60 portraits et témoignages de femmes accompagnées par Médecins du Monde sur 4 continents seront présentés. Face aux violences morales, physiques et/ou institutionnelles que ces femmes subissent, ces portraits et témoignages entendent mettre en avant les droits des femmes.

Médecins du Monde donne la parole à des héroïnes ordinaires

Un projet photographique exceptionnel

En amont de la journée internationale des droits des femmes vendredi 8 mars, Médecins du Monde dévoilera les cinq premiers portraits de femmes de ce projet, du 4 au 8 mars, à raison d’une photo par jour (dans l’ordre de diffusion) :

  • Le 4 mars : Directrice exécutive d'AFIA MAMA, militante pour les droits des femmes et luttant contre l'impunité des violences sexuelles comme arme de guerre.

  • Le 5 mars : une réfugiée syrienne au Liban.

  • Le 6 mars : une sage-femme née au ghetto de Nadezhda en Bulgarie.

  • Le 7 mars : une survivante en Colombie.

  • Le 8 mars : une recycleuse de déchets au Népal.

 

Découvrez les portraits de femmes et leur témoignage sur le site Unsung Heroes

Magdalena a grandi dans le ghetto de Nadezhda en Bulgarie, elle s'est mariée à 14 ans. © Denis Rouvre
Magdalena a grandi dans le ghetto de Nadezhda en Bulgarie, elle s'est mariée à 14 ans. © Denis Rouvre

Diana Patricia Solís, colombienne, a été victime de violences sexuelles par un groupe de FARC en 1995. © Denis Rouvre
Diana Patricia Solís, colombienne, a été victime de violences sexuelles par un groupe de FARCinfo-icon en 1995. © Denis Rouvre

Sanu Nani Magar, recycleuse de déchets au Népal. © Denis Rouvre
Sanu Nani Magar, recycleuse de déchets au Népal. © Denis Rouvre


À travers son objectif, le photographe Denis Rouvre donne à voir l’acte de résistance de ces femmes et leurs engagements face aux violences politiques et sociétales d’aujourd’hui. Ces héroïnes ordinaires se font alors ambassadrices de toutes ces « Unsung heroes », pour faire évoluer les consciences et rétablir leurs droits bafoués.

À travers son objectif, le photographe Denis Rouvre donne à voir l’acte de résistance de ces femmes et leurs engagements face aux violences politiques et sociétales d’aujourd’hui.

Ce projet photographique s’inscrit au coeur du mandat de Médecins du Monde qui s’engage depuis près de 40 ans à soigner les populations les plus vulnérables, témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins et aux droits et dénoncer les atteintes à la dignité et aux droits humains. Le droit des femmes à disposer de leur corps, à décider de leur sexualité, de leur santé et de leur vie partout dans le monde est un levier de progrès vers l’égalité de genre, un sujet qui est au centre des combats de Médecins du Monde.

 

 

Un dispositif international

Dans le cadre de ses projets, Médecins du Monde prend en charge et accompagne les personnes ayant subi des violences liées au genre. Par le biais de cette exposition, l’association souhaite rendre hommage à ces femmes violentées, qui font preuve de résilience, d’abnégation et de courage.

 


La semaine du 4 mars, les premiers portraits et témoignages seront révélés :
- à l’international, via un dispositif digital (site dédié unsungheroes.medecinsdumonde.org + réseaux sociaux) relayé par 12 bureaux Médecins du Monde ;
- en France, via un dispositif d’affichage sauvage (2 500 affiches) dans les rues de Paris et à Bordeaux, via l’exposition des portraits sur la façade de l’Hôtel de Ville ;
- à Bruxelles, via la diffusion des portraits sur les écrans digitaux de la ville.

Un lancement à Bordeaux

Le 4 mars, Médecins du Monde participe à une table ronde à Bordeaux dans le cadre de l’ouverture de la semaine des droits des femmes organisée par la ville de Bordeaux.

La vice-présidente de Médecins du Monde, Catherine Giboin, ainsi que Mawazo Kulila, assistante psycho-sociale à l’hôpital de Panzi, participeront à cette table ronde sur les violences faites aux femmes.

 

Le 8 mars, Médecins du Monde organise une table ronde à Genève pour donner la parole aux femmes qui, à travers le monde, font face aux violences dans les conflits, sur les parcours migratoires et dans les crises humanitaires.

La table ronde sera ouverte par la lecture des premiers témoignages du projet Unsung Heroes, par l’artiste chorégraphe et chanteuse Dorothée Munyaneza.


L’ensemble de ce projet photographique sera exposé en France à l’automne 2019.

Il bénéficie du soutien de la Fondation CHANEL qui appuie également Médecins du Monde depuis 2017 sur différents projets d'accompagnement de femmes migrantes et réfugiées.

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous soutenir