Agenda

Exposition : des maux pour abri

Agenda Place Saint-Pierre, Toulouse
17 Sept. / 1 Oct.

DES MAUX POUR ABRI

QUAND LE MAL-LOGEMENT NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ

Photographies : Antoine Bazin (Hans Lucas)

Parfois perçu comme une fatalité, le mal-logement reste pourtant la résultante bien humaine d’un choix de société effectué par ses dirigeants. Quand l’habitat social manque ou est insalubre, quand la précarité du toit s’installe durablement et à grande échelle, ce sont des catégories entières de population que nous retrouvons sur les pas de nos portes, dans nos parkings, sur les berges de nos fleuves, dans nos bâtiments abandonnés, isolés et insécures.

Dans la ville rose aussi, derrière les bâtiments classés et à l’ombre des briques rouges traditionnelles, le mal-logement est là, installé, discret mais prospère. Dans des cabanes de fortune, des bidonvilles de périphérie ou des matelas à même le sol, les mal-logés souffrent en silence, déplacent leurs maigres biens d’un coin à l’autre de la ville au gré des expulsions et de la gentrification, de plus en plus invisibles.

Le mal-logement abîme, fragilise et trop souvent tue. Enfants, adultes, personnes vulnérables, la précarité liée à l’habitat est impitoyable et n’épargne personne.

Passé ce constat, que pouvons-nous dire des conséquences visibles ou non, dicibles ou non du mal-logement sur la santé des corps ? Comment la précarité du besoin primaire que représente la sécurité par le toit affecte l’esprit et la psyché ? Comment l’endiguer, si tant est que la volonté politique existe ?

Quand le mal-logement tue, nous ne pouvons pas rester silencieux.

Un reportage d’Antoine Bazin pour Médecins du Monde

Dans le cadre du Festival ManifestO
Du 17 septembre au 1er octobre 2022
Place Saint-Pierre à Toulouse
Tous les jours de 12h à 20h
Vernissage le mardi 20 septembre 18h30

Nos actions à Toulouse

découvrir