Faire un don

Le comité des donateurs

Le comité des donateurs

Médecins du Monde a suscité la création d’un Comité des donateurs en 1990. Composé d’une douzaine de membres, le Comité mène une réflexion à la fois critique et constructive à l’égard de l’association, tant sur les missions que sur les ratios, la communication ou les grandes orientations. Il constitue ainsi, dans un esprit de dialogue permanent, l’organe privilégié des relations entre Médecins du Monde et ses donateurs.

L'organisation

Pourquoi un Comité des donateurs ?


Les dons privés représentent une part essentielle des recettes de l’association ; autrement dit, sans la confiance et la fidélité des donateurs qui garantissent son indépendance, Médecins du Monde n’existerait pas. Dans la mesure où confiance et fidélité dépendent en grande partie de la façon dont les fonds sont collectés, utilisés, puis les comptes présentés, le conseil d’administration de Médecins du Monde a souhaité mettre en place, dès 1990, une instance indépendante de l’association. Cette instance, composée de donateurs, est chargée de les représenter, de relayer leurs interrogations, leurs souhaits ou critiques, et de les informer de l’utilisation de leurs dons.


L’objectif du comité est d’être garant, auprès des donateurs, de la bonne utilisation des dons reçus par Médecins du Monde. Comme il ne s’agit pas de cautionner à tout prix, en dehors de toutes règles éthiques, le Comité se veut aussi le garant de la conformité des actions de Médecins du Monde avec les valeurs que l’association affiche vis-à-vis de ses donateurs. Avec cette démarche constructive qui n’exclut pas la critique, le Comité assure une information privilégiée aux donateurs. En présence des informations qu’il demande à l’association, le Comité subordonne son regard à celui de l’ensemble des donateurs. Il peut, en leur nom, être amené à formuler des avis ou des recommandations sur la marche générale et les orientations de l’association. À ce titre, et même si le Comité n’est habilité ni à contrôler ni à auditer l’association, la présentation des comptes, la gestion des fonds ainsi que leur collecte font l’objet de réflexions permanentes. En cas de désaccord sur l’emploi des fonds de Médecins du Monde, sur la conduite des actions, ou face à des manquements graves, le Comité exprime d’abord sa position au conseil d’administration. À défaut de suite donnée par celui-ci, le Comité peut saisir une autre structure indépendante de l’association : le Comité de la Charte.


Quels sont les liens entre le Comité des donateurs et le Comité de la Charte ?


Le Comité des donateurs entretient des relations régulières avec le Comité de la Charte, qui est une instance de déontologie des organisations faisant appel à la générosité du public et qui regroupe plusieurs associations caritatives. Il contrôle chaque année le bon fonctionnement de plus de cinquante grandes associations qui ont librement choisi d’en faire partie et auxquelles il décerne, le cas échéant, le label du « Don en confiance ». Médecins du Monde est un de ses membres fondateurs.


Quel est le statut juridique du Comité des donateurs ?


Après sa création par Médecins du Monde en 1990, le Comité des donateurs a été doté en 1997 d’une charte codifiant son organisation, son fonctionnement et ses rapports avec l’association. Il s’est donné, en 2002, un règlement intérieur validé par le conseil d’administration de l’association. Son statut juridique repose sur ces deux piliers qui, associés à la pertinence et à l’efficacité de ses travaux, lui donnent pleine légitimité à la fois vis de l’association et des donateurs.

 

Quels sont les moyens dont dispose le Comité des donateurs ?


Pour mener ses travaux, le Comité des donateurs est accueilli dans les locaux de Médecins du Monde. Il bénéficie d’un budget annuel de fonctionnement d’environ 10 000 €, alloué par l’association et destiné essentiellement à financer ses déplacements.

Comment travaille le Comité des donateurs ?

Le Comité des donateurs se réunit tous les mois et fonctionne sur une base collégiale et consensuelle. Ce principe suppose une écoute collective et le respect de chacun des membres et des opinions qu’il exprime.

Le Comité travaille de façon permanente sur certains sujets clés auxquels les donateurs sont particulièrement sensibles. Pour approfondir ces sujets, le Comité rencontre régulièrement les membres de l’association, ses administrateurs, ses salariés et ses bénévoles. Par exemple, pour travailler sur la présentation des comptes, les membres du Comité reçoivent annuellement le trésorier de l’association, et procèdent ainsi aux analyses des ratios. La présidente du Comité est systématiquement invitée au conseil d’administration, avec voix consultative, afin de relayer l’opinion des donateurs.

 
Les visites de terrain

 

De façon ponctuelle mais régulière (environ quatre fois par an), le Comité des donateurs délègue ses membres auprès des diverses missions de Médecins du Monde : mission en France ou mission à l’étranger, mission de long terme ou menée dans le cadre d’actions d’urgence (tsunami en Indonésie, séisme en Haïti, par exemple).

La visite des missions sur le terrain est l’un des outils de travail privilégié du Comité. Le but n’est jamais d’analyser les missions sous l’angle médical mais d’évaluer la conformité de la mission au projet associatif de Médecins du Monde et à sa communication, ainsi que l’adéquation des moyens utilisés aux objectifs fixés. Pour être productives, les visites supposent d’étudier, avant le départ, le contexte général de la mission : historique, choix de réalisation, objectifs, budget, financement. À ce titre, la participation régulière des membres du Comité aux réunions géographiques ou thématiques de l’association est précieuse, tout comme les rencontres avec les responsables de mission (RM) ou les directions géographiques du siège (desks).

Sur place, les membres du comité rencontrent les acteurs locaux (salariés, bénévoles ou volontaires, partenaires éventuels) et se font expliquer les actions entreprises auxquelles ils s’efforcent d’assister. Chaque visite de mission fait l’objet d’un rapport qui, après avoir été communiqué au conseil d’administration, est annoncé dans le Journal des donateurs et paraît intégralement sur le site internet de Médecins du Monde.

 
La relation avec les donateurs

 

Le Comité participe pleinement aux réunions organisées à l’intention des donateurs et à toute forme de communication qui leur est destinée : publication d’articles dans le journal des donateurs, sur le site internet, ou campagnes de collectes de dons.

Il tient un site web qui s’efforce de présenter les informations utiles aux donateurs. 

Enfin, le Comité organise annuellement, à Paris ou en province, une réunion où sont conviés tous les donateurs afin qu’ils puissent questionner librement les acteurs, cadres salariés ou bénévoles de l’association. Cette « Journée des donateurs » est organisée avec l’accord et l’appui logistique de l’association. 

Les membres du Comité

Le Comité est composé de personnes physiques qui ne font pas partie du corps médical, qui ne sont pas membres de l’association Médecins du Monde, mais qui partagent ses valeurs. Ils ne peuvent être ni volontaires, ni salariés, ni bénévoles de l’association dont ils ne perçoivent ni salaire ni indemnité d’aucune sorte. Pour devenir membre, il faut, dans un premier temps, prouver sa qualité de donateur et envoyer une lettre de candidature à la présidente du Comité des donateurs. Le plus souvent, les donateurs intéressés présentent leur candidature lors des Journées des donateurs. Les candidats sont cooptés par les autres membres du Comité pour une durée renouvelable de six ans. La participation au Comité des donateurs suppose d’être donateur et d’adhérer au projet associatif de Médecins du Monde. Elle suppose également une connaissance du milieu associatif, une capacité d’analyse, une facilité de prise de parole et de rédaction de rapports, ainsi qu’une certaine disponibilité, pour assister aux réunions mensuelles du Comité, à quelques réunions thématiques, et aux visites du Comité effectuées en France comme à l’étranger.

Présidente

Paule Champetier de Ribes, gérante d'une société de conseil

Membres en avril 2016 : 

Thierry ARTERO, directeur informatique

Marc CHABERT, magistrat des Chambres régionales des comptes, retraité

Jérôme DENOIX, directeur développement Hachette

Philippe DESGOUTTES, administrateur civil à l’éducation nationale

Isabelle FÉLIX, ancienne directrice de l’Innovation

Josée LETOURNEUX, conseillère à l’emploi

Sophie de JUVIGNY, conservatrice de musée

Adriane MUENIER, chargée de communication

Olivier PERAY, auteur-réalisateur

Daniel SCHLOSSER, inspecteur d’académie

Georges QUINQUIS, directeur administratif et financier, retraité

Carl VAN EISZNER, éditeur de livres d’art

Contacter le Comité des donateurs

 


Comité des donateurs de Médecins du Monde
62 rue Marcadet - 75018 Paris

Contacter le comité par email.

Coordinateur administratif. ©Benoit Guénot
Nos métiers de coordination
Coordinateur programme. © Guillaume Pinon
Nos métiers de coordination
Coordinateur logistique. © Lachene Abib
Nos métiers de coordination