Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper neque est, et vulputate enim semper in. Vestibulum ultricies elit consectetur quam cursus sollicitudin. Etiam accumsan sem et orci aliquet, non rhoncus risus eleifend. Etiam congue erat enim, quis consectetur lectus vestibulum a. Praesent pharetra enim neque, nec tempus sapien tristique nec. Aenean augue lorem, placerat vitae laoreet sed, ornare in lacus. In placerat, leo tempor vehicula hendrerit, tortor urna condimentum lectus, et feugiat tellus arcu vel risus. Mauris congue leo neque, id dapibus ante consequat et. Etiam dolor neque, dignissim vel dapibus eu, fringilla at metus. Suspendisse dolor purus, feugiat quis semper ac, aliquet sed orci.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce ullamcorper neque est, et vulputate enim semper in. Vestibulum ultricies elit consectetur quam cursus sollicitudin. Etiam accumsan sem et orci aliquet, non rhoncus risus eleifend. Etiam congue erat enim, quis consectetur lectus vestibulum a. Praesent pharetra enim neque, nec tempus sapien tristique nec. Aenean augue lorem, placerat vitae laoreet sed, ornare in lacus. In placerat, leo tempor vehicula hendrerit, tortor urna condimentum lectus, et feugiat tellus arcu vel risus. Mauris congue leo neque, id dapibus ante consequat et. Etiam dolor neque, dignissim vel dapibus eu, fringilla at metus. Suspendisse dolor purus, feugiat quis semper ac, aliquet sed orci.

Je suis un lien vers Google
Faire un don

Les migrants

Les migrants

94,5 %

des patients reçus dans les centre de soins sont étrangers

88 %

des étrangers n’ont pas de droit ouvert à la couverture maladie

La situation

Étrangers précaires, demandeurs d’asile, mineurs isolés... Les migrants vivant en France ont difficilement accès aux soins. Demandes abusives de pièces justificatives par les caisses d’assurance maladie, multiplication des conditions d’accès à l’aide médicale d’État (AMEinfo-icon), difficultés d’accès à la domiciliation sont autant d’obstacles qui éloignent ces personnes des soins.

Les migrants souffrent pourtant de nombreux maux : infections respiratoires et gastro-intestinales, problèmes dentaires, douleurs dorso-lombaires, infections cutanées ou encore hypertension artérielle… Certains ont quitté leur pays parce que leur vie y était menacée, d’autres ont traversé des épreuves effroyables pour arriver jusqu’en France. Et les douleurs physiques s’accompagnent souvent de graves souffrances psychologiques (dépression, angoisse, troubles somatiques…).

  • Aboud

    Aboud, 23 ans

    « Je viens du Darfour, au Soudan du Nord. J'ai quitté l'enfer car c'est la guerre chez moi. Ils massacrent tout le monde et la famine est partout. Avant de partir, je croyais que la France, c'était le paradis. Je pensais qu'on pouvait avoir une maison facilement, qu’on pouvait travailler, faire des études... Je me rends compte que c'est dur, ce n'est pas du tout ce que j'avais imaginé mais bon... J'ai quitté l'enfer et ici, au moins, c'est la paix. »

Notre action

Médecins du Monde se mobilise depuis des années pour que ces hommes et ces femmes qui fuient notamment des conflits ou des zones de non-droit soient accueillis dignement et qu’ils puissent accéder à des soins en France.

Soigner

Les migrants - avec ou sans papiers, avec ou sans couverture maladie - peuvent venir gratuitement et librement dans nos centres d’accueil, de soins et d’orientation. Ils y sont soignés, accompagnés dans leurs démarches administratives pour obtenir la couverture maladie à laquelle ils ont droit et être orientés vers des structures de santé de droit commun.

Les parcours d’exil génèrent des souffrances physiques et psychiques auxquelles nous tentons de répondre, en offrant un soutien psychologique dans nos centres d’accueil.

Enfin, nous organisons des actions mobiles pour aller à la rencontre de ces migrants directement sur leurs lieux de vie. Nous proposons des soins infirmiers, des consultations médicales, de l’information sur la prévention des maladies infectieuses, le dépistage, etc.

Les parcours d’exil génèrent des souffrances.

Des bénévoles à la rencontre des migrants à Calais © Olivier Papegnies
Des bénévoles à la rencontre des migrants à Calais © Olivier Papegnies

Témoigner

Médecins du monde se donne pour mission de recueillir des données sociales et médicales, mais aussi des témoignages sur les conditions de vie des migrants et leurs difficultés d’accès aux soins, à la prévention et aux droits. Cela permet à l’association de défendre auprès des institutions la mise en place de structures adaptées et en nombre suffisant, l’accueil de tous dans les permanences d’accès aux soins de santé (Pass)…

Les données recueillies nourrissent le rapport de l’Observatoire de l’accès aux droits et aux soins en France, publié chaque année.

Un migrant à Calais, en janvier 2016 © Olivier Papegnies
Un migrant à Calais, en janvier 2016 © Olivier Papegnies

Militer

Médecins du Monde milite pour la simplification de l’accès aux droits (levée des contraintes de domiciliation, fusion AMEinfo-icon-CMUinfo-icon) et aux soins pour les étrangers précaires. Ainsi, à Mayotte, par exemple, seuls les Français et les étrangers majeurs en situation régulière sont couverts. Les enfants de personnes sans-papiers ou les mineurs isolés n'ont aucune forme de protection maladie. Nous réclamons a minima l’accès effectif aux soins de tous les mineurs et l’harmonisation du droit mahorais avec le droit métropolitain. De même, à Calais, où les migrants transitent en nombre dans des camps de fortune, nous luttons pour qu’une réponse pérenne soit apportée à cette situation d’urgence.

Membre de l’Observatoire du droit à la santé des étrangers, collectif d’associations qui révèle et dénonce les difficultés rencontrées par les étrangers dans les domaines de l’accès aux soins, Médecins du Monde reste vigilant pour que les réformes relatives à l’asile et au droit des étrangers prennent en compte ses recommandations.

Nous réclamons l’accès aux soins de tous les mineurs.

Lieux d'intervention

Océan indien
France métropolitaine

Océan indien

Votre soutien

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

S'engager

Je deviens bénévole.