PARIAS - les Roms en Europe

Une exposition co-produite
par Médecins du Monde et Alain Keler

du 22 juillet au 7 août
Accueil

Please install Flash® and turn on Javascript.

Une exposition co-produite
par Médecins du Monde
et Alain Keler.

Exposition :
Comptoir Général

80, quai de Jemmapes
75010 Paris
du 22 juillet au 7 aout
les vendredi, samedi, dimanche
de 11h à 23h

Les photos présentées dans ce diaporama ne sont qu'un extrait de l'exposition, qui en compte plus, venez donc les voir !

Du 22 juillet au 7août,  Médecins du Monde présente Parias, les Roms en Europe, d’Alain Keler, photographies réalisées entre 1999 et 2011 en Europe de l’est et en France auprès de différentes communautés roms.

C'est avec son travail sur les minorités en Europe de l'est, Vents d’Est, qu'Alain Keler s'intéresse pour la première fois au sort de la minorité rom. Depuis 2008, c'est aux Roms qu'il consacre l'essentiel de ses reportages personnels.

En République Tchèque, Alain Keler a couvert les manifestations violentes des néo-nazis dans des quartiers où vivent des Roms. En Hongrie, il a rencontré les habitants des villages roms, victimes d'attaques causant la mort de plusieurs d’entre eux. En Slovaquie, il s'est lié d'amitié avec Milan, le chef du village rom traditionnel de Letanovce, dont la destruction est programmée par des politiciens locaux désireux de se débarrasser de cette population.

Fuyant l'indifférence, la haine, voire ce qui pourrait devenir de véritables pogroms, les Roms espéraient trouver dans « le pays des droits de l’homme» un meilleur accueil. L'espoir a été déçu.

« En juillet 1999,  alors que les forces Serbes venaient de quitter le Kosovo, et que les soldats de l’OTAN patrouillaient dans des rues encore vides de leurs habitants Albanais expulsés massivement par le gouvernement de  Slobodan Milosevic, je photographiais dans un quartier sur les hauteurs de Pristina des maisons qui brûlaient. C’était des maisons de Roms.
Aujourd’hui, les Roms sont la plus grande minorité du continent européen. Ils sont toujours aussi misérables et indésirables.
Dans ce nouvel espace européen conçu pour éviter que recommencent les folies des hommes, des politiques d’état les stigmatisent. Rejetés par la pauvreté et la haine dans leurs pays, vulnérables et fragiles, à la recherche d’endroits pour souffler, ils deviennent  ici et là un enjeu électoral
».

Alain Keler

Les photos d'Alain Keler sont visibles sur www.myop.fr.

Voir la Biographie d'Alain Keler

Design : Treelogy Production - Photos : © Alain KELER / MYOP. et Diane Grimonet / Médecins du Monde