>  Press  >  Press release  >  France  >  Protection sociale : le G20 ne va pas assez loin

Communiqué de presse

Protection sociale : le G20 ne va pas assez loin

L’idée de promouvoir des socles de protection sociale figure bien dans la déclaration finale : mais est limitée aux seuls pays du G20 sans mesures concrètes de mise en œuvre, sans feuille de route pour avancer ni réel portage politique.

Un accord de principe sans engagements concrets

Alors que la promotion de socles de protection sociale était pour la première fois à l’agenda du G20, cet enjeu a été éclipsé par la crise européenne. Médecins du Monde attendait des leaders du G20 qu’ils prennent des mesures concrètes pour développer la protection sociale, et en particulier la couverture maladie, au niveau mondial. La déclaration finale est décevante de ce point de vue.

L’idée de promouvoir des socles de protection sociale figure bien dans la déclaration finale : mais est limitée aux seuls pays du G20 sans mesures concrètes de mise en œuvre, sans feuille de route pour avancer ni réel portage politique.

« Il ne s’agit que d’une déclaration d’intention, la protection sociale n’a bénéficié que de peu d’attention politique, regrette Nicolas Guihard, chargé de plaidoyer. Nous regrettons que le G20 n’ait pas jugé utile de créer un groupe de travail de haut niveau sur la protection sociale comme il vient de le faire sur l’emploi. La déclaration finale ne mentionne même pas l’intention de constituer un réseau de partage des connaissances sur la protection sociale, comme acté lors des réunions préparatoires de septembre.»

« Ce G20 est une opportunité manquée, estime Pierre Salignon, directeur général de Médecins du Monde. La crise actuelle n’est pas uniquement économique et financière, elle est aussi sociale. Nous savons que les pays disposant de protections sociales et de couvertures maladie efficaces ont comparativement mieux amorti l’impact de la crise. Il est donc incompréhensible que le G20 n’ait pas consacré plus d’énergie à cet enjeu. Nous restons donc très vigilants sur la mise en place de cette déclaration qui n’est aujourd’hui qu’un effet d’annonce. »

Depuis plusieurs mois, Médecins du Monde a interpellé les leaders du G20 au travers de sa campagne « La santé n’est pas un luxe, une couverture maladie pour les plus pauvres». 

> Retrouver les photos de l’action des militants de MdM menée hier dans le centre de presse du G20


  Télécharger Format ZIP
8.32 Mio

Photos G20 Cannes


> Voir les vidéos bricomédication, 3 fausses publicités virales, absurdes et caricaturales pour apprendre à traiter une carie avec une perceuse et du mastic ou à réparer une fracture ouverte du tibia avec une agrafeuse :http://www.dailymotion.com/bricomedication


> Limousines-ambulance, cartes vitale gold, cotons-tiges géants et campagne d’affichage sous forme d’ordonnance ORL adressée aux 20 dirigeants..., retrouvez toutes les étapes de cette campagne en images et le dossier de presse G20 et Santé : protection sociale et gratuité des soins pour les plus pauvres : http://www.lasantenestpasunluxe.org