>  Press  >  Press release  >  France  >  GUYANE / VIH Face à l'épidémie non contrôlée, l'Etat fai...

Communiqué de presse

GUYANE / VIH Face à l'épidémie non contrôlée, l'Etat fait preuve d'une négligence coupable

La Guyane est le département français le plus touché par le VIH. Pourtant, plus encore qu’en métropole, le département fait face à d’importants retards au dépistage, des diagnostics établis au stade sida, de nombreux patients “perdus de vue”, des recours tardifs aux soins et aux traitements. L’épidémie de sida n’est donc pas sous contrôle et l’Etat français fait preuve d’une négligence coupable.

Paris, le 28 novembre 2011

1er Décembre, journée internationale de lutte contre le sida

La Guyane est le département français le plus touché par le VIH. Pourtant, plus encore qu’en métropole, le département fait face à d’importants retards au dépistage, des diagnostics établis au stade sida, de nombreux patients “perdus de vue”, des recours tardifs aux soins et aux traitements.

L’épidémie de sida n’est donc pas sous contrôle et l’Etat français fait preuve d’une négligence coupable.
En Guyane, une large part de la population a difficilement accès au système de santé et échappe aux politiques de lutte contre le VIH. Beaucoup ignorent être porteurs du virus et plus de 60% des personnes dépistées séropositives le sont trop tardivement (CD4 < 350/m3) contre 49% en national.

Pourtant, selon les critères de l’OMS, avec 1,3% de prévalence du VIH chez les femmes accouchées à Saint-Laurent-du-Maroni, le département est en situation d’épidémie généralisée. Une urgence qui nécessite une politique de dépistage plus incisive.

Pour faciliter l’accès au dépistage, 

Médecins du Monde lance dès 2010 dans son centre de soins de Cayenne une solution innovante : des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) permettant d’obtenir un résultat en quelques minutes.
Ce test, alors non autorisé, ne le sera qu’en novembre 2010 via un arrêté du ministère de la Santé autorisant enfin sa réalisation par les personnels médicaux et non médicaux des associations impliquées dans la prévention sanitaire.
Outil complémentaire aux tests de dépistage existants, le Trod est particulièrement adapté aux populations les plus exposées et ayant peu accès aux dispositifs de dépistage classiques : en facilitant l’accès à la connaissance du statut sérologique, il permet de diminuer le retard au dépistage et en favorisant une orientation rapide vers les traitements, il participe à la réduction du nombre de patients « perdus de vue » chaque année par les soignants (plus de 10% des patients en Guyane).

Depuis un mois, les équipes MdM vont également au-devant des populations des quartiers défavorisés de Cayenne pour proposer des consultations médicales, sociales et des dépistages (hypertension artérielle, diabète et TROD). Des actions mobiles de soins et de prévention indispensables pour toucher ceux qui, du fait de l’isolement, la barrière de la langue, la méconnaissance de la maladie, les difficultés administratives ou par peur des arrestations n’ont pas accès au système de santé et aux dispositifs de dépistage existants.

  • Ecouter l’interview d’Amandine Marchand, coordinatrice du programme à Cayenne





N’hésitez pas à nous contacter pour organiser des reportages ou des interviews avec nos acteurs de terrains
A Paris : Florence Priolet - 01 44 92 14 31 - 06 09 17 35 59
A Cayenne : Amandine Marchand -05 94 28 36 77 / 06 94 22 17 72
www.medecinsdumonde.org