>  Press  >  Press release  >  A l'International  >  Médecins du Monde lance une mission d’urgence au Cameroun...

Médecins du Monde lance une mission d’urgence au Cameroun et à N'Djamena

Suite aux violents combats ayant frappé la capitale tchadienne ces derniers jours, Médecins du Monde déploie un dispositif médical souple et mobile au Cameroun et à N'Djamena, en cas de retour des réfugiés.

Paris, le 7 février 2008


Suite aux violents combats ayant frappé la capitale tchadienne ces derniers jours, Médecins du Monde déploie un dispositif médical souple et mobile au Cameroun et à N'Djamena, en cas de retour des réfugiés. Une première équipe est partie aujourd’hui pour Kousseri, au nord du Cameroun, pour évaluer les besoins et assurer une prise en charge médicale et chirurgicale.


Les affrontements des derniers jours auraient fait au moins 160 morts et plus de 1 000 blessés à N’djamena (source CICR). Fuyant les combats, entre 20 000 à 30 000 personnes, en majorité des femmes et des enfants, ont fui le pays pour Kousseri, à quelques kilomètres de N’Djamena. Devant l’afflux de réfugiés, Médecins du Monde déploie un dispositif d’urgence pour venir en appui aux structures de santé de Kousseri.



Une première équipe est partie ce matin de Paris pour le Cameroun. Elle est composée de 5 expatriés (un coordinateur logistique, un médecin, une infirmière, un médecin anesthésiste et un chirurgien) qui travailleront avec du personnel national, médical et logistique. L’équipe sera complétée le 9 février par un coordinateur général et une infirmière de bloc. Cette équipe assurera :

  • une prise en charge des besoins en soins de santé primaire des réfugiés de la région de Kousseri, via des consultations fixes ou mobiles. En cas de retour rapide des réfugiés à N’Djamena, Médecins du Monde transférera ce dispositif au Tchad et l’adaptera pour répondre rapidement aux besoins des populations de N’Djamena.
  • une évaluation des besoins chirurgicaux et une prise en charge des blessés sur Kousseri et sur N'Djamena.

Dans un premier temps, 2 kits catastrophe, permettant la prise en charge de 1 000 personnes pendant 15 jours, ont été envoyés à Yaoundé et Garoua. D’autres acheminements sont prévus en fonction des besoins constatés par nos équipes sur le terrain.


Contact Presse :
Florence Priolet / Céline Morel
01 44 92 14 31 /14 32 – 06 09 63 24 54
infomdm@medecinsdumonde.net
www.medecinsdumonde.org