>  Press  >  Press kits  >  A l'International  >  HAITI, Trois Mois Après le Séisme

HAITI, Trois Mois Après le Séisme

3 mois après la catastrophe, la situation à Haïti relève toujours de l’urgence. 1,3 millions de personnes sont sans-abri et la saison des pluies va encore détériorer leurs conditions de vie, déjà trop précaires.





En touchant de plein fouet la capitale Port-au-Prince et ses environs, le séisme du 12 janvier a provoqué la mort de plus de 220 000 personnes et blessé 300 000 autres, sur une population totale estimée à 10 millions d’habitants.

Plus de 200 000 maisons ont été détruites ainsi que la grande majorité des infrastructures. Le tremblement de terre a ravagé un pays déjà fragilisé, le plus pauvre des Amériques.

Avant le séisme, plus de la moitié de la population vivait sous le seuil international de pauvreté (moins de 1,25$ par jour), 65% de la population était au chômage et l’espérance de vie ne dépassait pas 61 ans.


3 mois après la catastrophe, la situation à Haïti relève toujours de l’urgence. 1,3 millions de personnes sont sans-abri et la saison des pluies va encore détériorer leurs conditions de vie, déjà trop précaires. Si la phase aigüe de prise en charge des blessés est terminée, les besoins humanitaires et sanitaires restent colossaux en particulier pour ces sans-abri et les milliers de déplacés interne. Avec un système de santé qui a été entièrement jeté à terre, l’aide à la reconstruction et aux soins devra s’inscrire dans la durée.


Médecins du Monde, présent depuis 20 ans dans le pays, s’engage sur le long terme auprès du système de santé haïtien et poursuit son action auprès des sinistrés à Port au Prince, Petit Goâve et dans la Grande Anse.



  >>