>  In France  >  Paris

In France

Paris

Centre d'Accueil, de Soins et d'Orientation, Mission Lotus Bus, Mission Sans-abri, Mission Squats,


62, bis avenue Parmentier
75 011 PARIS
Tél : 01 43 14 81 81 / Fax : 01 47 00 75 53
Email : caso.paris@medecinsdumonde.net

Les objectifs principaux du CASO Paris sont d’améliorer la santé des patients et de témoigner sur les difficultés d’accès aux soins qu’ils rencontrent.
L’action du Lotus Bus a pour objectif général de promouvoir l’accès à la santé et aux droits des femmes chinoises se prostituant à Paris.
La Mission sans-abri consiste à favoriser l’accès aux soins et aux droits sociaux des personnes en situation d'errance ou d'habitat précaire et à témoigner de la situation des personnes rencontrées afin de sensibiliser l'opinion publique sur la question des sans abris, et appuyer auprès des pouvoirs publics la demande de solutions d’hébergements durables et d’accès au logement pour les personnes sans abris.
La mission Squats Paris permet aux personnes vivant dans les lieux non prévus pour l’habitat, d’accéder aux soins, aux droits et à la réduction des risques.

Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation

Date d’ouverture : 21 avril 1986
62, bis avenue Parmentier - 75011

Tél : 01 43 14 81 81 - Fax : 01 47 00 75 53
Email : caso.paris@medecinsdumonde.net

Responsable Mission CASO : Docteur Jean NAU

Responsables Mission SDF : Graziela ROBERT , Paul ZYLBERBERG

Responsable Mission ERLI : Elisabeth AVRIL , Valère ROGISSART

Responsable Mission Squat : Benoit DELAVAULT

Responsables Mission Lotus Bus : José MATOS , Ai-Anh VOTRAN

Coordinatrice : Emmanuelle CORP

Jours et heures d’ouverture : Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 / lundi - mercredi - vendredi de 14h00 à 17h30

Radio Solidaire - L'accès aux soins des plus démunis : reportage au Centre d'Accueil de Soins et d'Orientation de Paris
Interview de Barbara Ndadoma, assistante sociale et de Jean Nau, responsable de la mission

OBJECTIFS GENERAUX

Les objectifs principaux du CASO Paris sont d’améliorer la santé des patients et de témoigner sur les difficultés d’accès aux soins qu’ils rencontrent.
Ouvert à toute personne en difficulté d'accès aux soins, sans rendez-vous, le CASO mobilise une équipe pluridisciplinaire qui accueille les patients sans imposer de contraintes, et apporte une réponse médicale adaptée à leur situation spécifique. L’équipe travaille avec eux à l’obtention de leurs droits pour accéder au dispositif public de soins. Une action de prévention et de dépistage du VIH, des hépatites et de la tuberculose est également un des axes de travail du CASO Paris

EQUIPE

83  bénévoles dont le Responsable de Mission représentant :

  • 30 accueillants dont 14 infirmières ;
  • 34 médecins praticiens dont 4 psychiatres, 1 gynécologue, 2 dermatologues et 2 ophtalmologistes ;
  • 3 opticiens ;
  • 8 bénévoles affectés à la pharmacie dont 4 pharmaciens ;
  • 5 médecins affectés à l’équipe de prévention ;
  • 3 bénévoles affectés au service administratif.

 3 salariés représentant :

  • 1 secrétaire 
  • 1 assistante sociale, coresponsable de l’accueil 
  • 1 coordinatrice

ACTIVITE

Nombre total de patients reçus(file active):4 098

Dont nombre de nouveaux patients : 3 408

Nombre total de passages : 18 422 (tous passages confondus : médical, paramédical et non médical)

Nombre de consultations :

  • Médicales et paramédicales :10 474 (8560 hors AMI *)dont :
  • Médecine générale :5 647  (66 %)
  • Optique :1190 (14 %)
  • Psychiatrie :700 (8 %)
  • Soins infirmiers :409 (5 %)
  • Ophtalmologie :265 (3 %)
  • Dermatologie :189  (2 %)
  • Gynécologie :160 (2 %)
  • Et 1 914 auscultations et orientations médicales réalisées par les infirmières du pôle AMI*      
  • Sociales : 7 948 personnes reçues
  • Délivrance de médicaments: 12 346 boîtes de médicaments fournies par PHI
  • 1 340 euros remis en tickets services.

Consultations spécialisées pratiquées au centre (sur RdV):

  • Psychiatrie : lundi, mercredi après-midi et vendredi
  • Gynécologie : mercredi après-midi
  • Dermatologie : mercredi matin et vendredi matin
  • Ophtalmologie : jeudi matin
  • Optique : lundi matin et vendredi

* AMI : accueil médicalisé par infirmie(è)r(e)s

AUTRES ACTIONS REALISEES DANS LE CENTRE

  • Prévention pour  VIH, hépatites et tuberculose à chaque demi-journée d’ouverture : animation et/ou entretiens individuels.
  • Redirection de patients vers le Centre de vaccination partenaire
  • Permanences CPAM pour l’ouverture de droits : lundi et mercredi, vendredi une semaine sur deux.
  • Information et orientation AME/CMU :tous les jours.
  • Permanences juridiques : juristes lundi, mardi et jeudi matin, avocats mercredi matin. 

PROFIL DES PATIENTS

Hommes : 56 %    
Femmes : 44 %                               
Français : 2 %                                 
Etrangers : 98 %                               

Tranches d'âge :

0 – 19 ans : 10 %        Moyenne d’âge :36 ans
20 – 40 ans : 51%
40 – 59 ans : 31 %
60 ans et + :  0 %

DOMICILIATION AME/CMU

Patients ne disposant pas d’adresse postale : 22 % 
Patients disposant d’une adresse postale : 78 % , Dont :

- via une association : 19 %
- via un CCAS (centre communal d'action sociale) : 1%
- adresse personnelle ou chez famille, amis: 58 %

NOMBRE DE PERMANENCES D'ACCES AUX SOINS DE SANTE (PASS) : 3

PASS fonctionnelles partenaires du CASO :

  • Paris : St Louis, St Antoine, Lariboisière, Hôtel Dieu, la Pitié Salpêtrière
  • Banlieue : Béclère (92 Clamart), Avicenne (93 Bobigny) et Créteil 94 (dont PASS mère/ enfants),
  • Accès au plateau technique : oui
  • Accès aux traitements : oui

Participation de MDM aux Comités de Pilotage de ces PASS : non
Participation du CASO au Collectif PASS : oui

PARTENARIATS

Avec convention :

  • Fondation Groupe Optic 2000
  • Droits d’Urgence pour les avocats et Accès aux Droits Solidarité Paris pour les juristes (convention) 
  • CPAM Paris 

Sans convention :

  • ASAFpour les domiciliations (Association Santé et Action Familiales)
  • PHI Nîmes et SANOFI AVENTIS pour l’approvisionnement en médicaments 
  • Laboratoire d’Hygiène de la ville de Paris pour les analyses médicales 
  • Centre EDISON pour les radiographies 
  • Centre Charles Bertheau pour les vaccinations 
  • URACA, Afrique Avenir
  • SOLIPAM pour les femmes enceintes

BUDGET

Réalisé 2011 :  368 360 €
Budget prévisionnel 2012 : 396 111 €

Responsables Mission : José MATOS et Ai Anh VOTRAN
Coordinateur : Tim LEICESTER

OBJECTIFS SPECIFIQUES

  1. Favoriser des comportements à moindres risques dans les pratiques prostitutionnelles et face aux situations de violence.
  2. Faciliter l'accès des femmes chinoises se prostituant aux services de santé et aux droits.
  3. Plaider pour le  respect des droits fondamentaux des femmes chinoises se prostituant à travers des actions de témoignage
  4. Impliquer la communauté dans le programme

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

Intervention sur 4 sites parisiens :

- Strasbourg Saint-Denis (le lundi soir de 20h30 à 22h30)

- Porte de Choisy (le mardi soir de 20h à 22h)

- Crimée (le mercredi soir de 20h30 à 21h30)

- Belleville (le mercredi soir de 21h45 à 23h30) et une tournée en après-midi (15h à 17h deux fois par mois)

Permanences  hebdomadaires en lieu fixe (bureau du Lotus Bus) tous les jeudis après-midi de 14h à 17h30

EQUIPE

Nombre total de participants à l’action : 48  bénévoles :

8 médecins (dont 2 sinophones)
1 psychologue
4 infirmières
30 animateurs de prévention sinophones
3 animateurs de prévention non sinophones
1 personne responsable de la communication
1 personne responsable de la saisie

2 Salariés :

1 coordinateur technique
1 animatrice de prévention sinophone

ACTIVITE

Interventions mobiles :
Nombre de personnes différentes rencontrées plus de trois fois dans l’année (file active) : 770
Dont nombre de nouvelles personnes : 199
Nombre total de contacts dans l’année : 14371
Nombre de sorties effectuées dans l’année : 204
Nombre de consultations dans le bus :

  • Médicales : 74
  • Socio-juridique: 51

Nombre d’entretiens de prévention : 699 (sujets les plus fréquemment abordés : Utilisation du matériel, rupture de préservatif, VIH/IST)
Nombre de personnes dépistées dans l’unité mobile : 96
Matériel distribué :

  • Préservatifs masculins : 342 364
  • Préservatifs féminins : 1066
  • Carré de latex : 1331
  • Gels lubrifiants : environ 14 000 

Accueil en lieu-fixe (permanences) 

Nombre d’entretiens menés au Local : 227
Nombre de personnes différentes reçues en entretien : 125

Accompagnements

Nombre total d’accompagnements : 198
Nombre de femmes différentes accompagnées : 110

Ateliers
Nombre d’ateliers organisés : 2

PROFIL DES PATIENTS

Hommes : 0 %
Femmes : 100 %
Transgenres : 0%

Pourcentage du nombre de patient par tranches d’âges :

Moyenne d'âge : 43 ans

- 0-20 ans : 0 %
- 20 - 40 ans : 26 %
- 40-60 ans : 74 % (dont 30% entre 40 et 45 ans )

PARTENARIATS

Pour assurer une prise en charge globale et adaptée aux femmes chinoises se prostituant nous œuvrons constamment à développer notre réseau de partenaires. Ce n’est qu’en complémentarité avec d’autres associations et d’autres structures que nous pouvons répondre de manière appropriée aux demandes des usagères du bus dont les besoins dépassent le champ de compétence médical de Médecins du Monde.

Partenaires associatifs :

  • Amicale du Nid-Association de travail social auprès des personnes se prostituant. Accompagnement ou orientation de certaines bénéficiaires et partage d’informations.
  • Les Amis du Bus des Femmes-Association de santé communautaire. Orientations pour domiciliations administratives, accompagnements pour personnes victimes de proxénétisme, ou orientation des personnes à la recherche d’emploi vers une conseillère emploi.
  • ARCAT [1]-Association de prévention et de promotion de l’accès aux traitements. Organisation d’activités en commun (atelier « Parcours prise de risque »), partenariat pour l’organisation des rendus de résultats des dépistages.
  • Aremédia-Association de promotion de la santé. Organisation conjointe des séances de dépistage.
  • Aux Captifs la libération-Association de soutien aux personnes en situation de précarité. Orientation pour cours d’alphabétisation.
  • Centre Moulin Joly dela Croix Rouge Française-Centre de santé associatif. Orientation pour dépistages et consultation gynécologiques.
  • La CIMADE-Orientation et accompagnement des femmes victimes de violences ou avec des difficultés administratives.
  • Centre de planification des naissances de l’hôpital St. Louis-Partenariat pour orientation et accompagnement pour consultations gynécologiques.
  • Collectif Droits et Prostitution  / Assises de la prostitution-Signature commune d’un communiqué de presse. Participation aux assises de la prostitution
  • Droits d’urgence/ Point d’accès aux droits du 13ème - Orientation des personnes avec des difficultés juridiques.
  • Gaïa Paris-Emprunt d’un véhicule pour réaliser les séances de dépistage
  • Autres programmes prostitution de MdM (Nantes, Montpellier, Poitiers, Rouen)-Echange de pratiques, participation conjointe à un séminaire d’échange.

Partenaires institutionnels :

  • Centre de planification des naissances de l’hôpital Saint Louis-Prises de RdV et orientations pour consultations gynécologiques.
  • Autre services médicales de l’APHP-Orientations et accompagnements pour soins.
  • Centres de santé (CMS Belleville, Planning familial de la Goutte d’Or, Centre de santé St. Vincent, Centre de santé Réaumur)-Orientations et accompagnements pour dépistage ou pour soins.
  • Services de la police -Accompagnement des personnes victimes d’infractions pénales. Participation aux réunions des contrats de sécurité locale (10e et 12e arrondissements) réunissant mairies, commissaires et associations.
  • Mairies d’arrondissement (10e et 12e) - Participation aux réunions des contrats de sécurité locale (10e et 12e arrondissements) réunissant mairies, commissaires et associations au sujet de la prostitution.

[1] ARCAT : Association pour la Recherche et la Communication pour l'Accès aux Traitements

BUDGET

Réalisé 2011 : 213 235 €
Budget prévisionnel 2012 : 283 289 €

MISSION SANS-ABRI

Responsable Mission : Graciela Robert
Co-Responsable : Mission :Dr Paul Zylberberg

OBJECTIFS GENERAUX

  • Favoriser l’accès aux soins et aux droits sociaux des personnes en situation d'errance ou d'habitat précaire
  • Témoigner de la situation des personnes rencontrées afin de sensibiliser l'opinion publique sur la question des sans abris, et appuyer auprès des pouvoirs publics la demande de solutions d’hébergements durables et d’accès au logement pour les personnes sans abris

Pour cela,la Mission SDF de Paris:

  • Effectue des tournées quotidiennes le soir, quand l’isolement est plus fortement ressenti avec l’arrivée de la nuit, à la rencontre des personnes les plus fragilisées et isolées
  • Evalue les besoins médicaux et sanitaires des personnes sans abris, sans couverture sociale ou en rupture des droits sociaux et dans l’impossibilité de s’inscrire, sans accompagnement, dans le fonctionnement des circuits de droit commun
  • Accueille le samedi soir, deux fois par mois les personnes sans abris
  • Propose une consultation médicale et un entretien social aux personnes sans couverture sociale, en ayant  pour objectif de les accompagner à  rétablir en priorité leurs droits d’accès aux soins et de les aider à renouer le lien avec les services sociaux dont elles dépendent
  • Facilite la mise à l’abri de ces personnes en chambre d'hôtel ainsi qu’auprès des dispositifs d'hébergements
  • Délivre des messages de prévention et de dépistage notamment de certaines pathologies (IST, VIH, tuberculose, alcool…) pour ce public qui en est souvent exclu
  • Organise l’accompagnement des personnes sans abris, bénéficiaires d’une couverture sociale, qui souhaitent effectuer  un bilan de santé gratuit auprès de la CPAM

La Mission SDF est un lieu privilégié pour témoigner de la détresse et de la détérioration de l’état de santé de cette population précarisée, notamment auprès des institutions et de l'opinion publique, afin que des aides concrètes et adaptées leur soient proposées.

En décembre 2005, l’équipe de la mission SDF de Paris a souhaité, par un acte symbolique fort, attirer l’attention sur l’urgence de trouver des solutions d’hébergements et d’accès au logement adaptées et durables pour toute personne qui souhaiterait quitter la rue mais qui refuserait de se rendre dans un hébergement d’urgence ou dans un foyer d'hébergement. L’opération « À défaut d’un toit, une toile de tente» a donc été lancée par MDM et portée par l’équipe de la mission SDF de Paris.
En attendant que des solutions d'habitats durables, adaptées et en nombre suffisant soient trouvées, MDM a continué à proposer des tentes igloos aux sans abris. Cette opération relève d'une démarche de protection, afin d’offrir un petit abri transitoire à ces personnes dormant sur le trottoir et refusant d’aller dans les centres d'hébergements.
Parallèlement, l'objectif était d’agir pour qu’enfin le refus des personnes sans abris de se rendre dans les centres d’hébergements soit entendu par les décideurs politiques et compris par le grand public.
Par cette action, MDM entendait plaider pour la création, en nombre suffisant, d’hébergements durables et d’accès au logement, la mise à plat du système d’hébergement d’urgence et des moyens d’aides constants tout au long de l’année.
En 2011, la mission a continué cette opération en distribuant de nouvelles tentes et en assurant le suivi médical et social des personnes déjà sous tente MDM.
La mission poursuivra l’ensemble de ses actions en 2012, afin de faciliter l'accès aux soins des personnes sans abris dans le dispositif de droit commun ainsi que l'obtention de solutions d’habitats durables conformément aux principes de la loi sur le Droit Au Logement Opposable. Le Droit Au Logement Opposable permettra aux personnes sans domicile fixe de bénéficier d’un recours auprès des autorités afin de le faire appliquer.

EQUIPE

Nombre de participants à l’action : 20

  • 16 bénévoles     
  • 4 salariés : 2 logisticiens, 1 secrétaire,1 assistante sociale 

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

Nombre de sorties effectuées en 2011 : 147 tournées

Jours, horaires et lieux : du mardi au samedi : de 21h00 à 01h00 (horaire allongé en cas de grand froid ou de risque caniculaire). Les tournées s’effectuent dans Paris au départ des locaux de la Mission France au 62 bis Avenue Parmentier (Paris 11ème) et s’organisent en fonction des priorités identifiées par l’équipe chaque soir, des signalements téléphoniques ou écrits des associations, institutions ou particuliers ainsi que des sans abris eux-mêmes.

Accueil médical (jours et horaires) :un samedi sur deux : à partir de 21h dans les locaux de la Mission France (Paris 11ème). A noter: les accueils sont remplacés par des tournées lorsque l’équipe le juge nécessaire en fonction des situations d'urgence (périodes de grand froid, canicule…)

ACTIVITE

Nombre total de contacts dans l’année : 1197
Nombre de personnes différentes rencontrées (file active) : 675

Nombre de consultations :

  • Consultations médicales : évaluations des besoins médicaux et sanitaires des personnes sans abris. Accompagnements vers les services d'urgence hospitaliers et orientations vers les consultations médicales, spécialisées, hospitalières ou non
  • Accompagnements sociaux : évaluations sociales, orientations et accompagnements pour les démarches administratives afin de rétablir le lien avec les structures de droit commun, travail en réseau avec d’autres intervenants terrain, associatifs et/ou institutionnels
  • 147 tournées avec une moyenne de  8 contacts par soir (plus en période de grand froid ou de risque canicule)
  • Action « À défaut d’un toit, une toile de tente » : des tentes ont été distribuées, faute de solutions d’hébergements adaptées en nombre suffisant. Des dossiers de demandes de logements durables ont été déposés par MDM auprès des administrations concernées

PROFIL DES PERSONNES RENCONTREES

Hommes : 80%                                 Femmes : 20 %

PARTENARIATS

Nous travaillons de façon régulière lors de nos tournées avec les Restos du Cœur, qui peuvent nous transmettre des signalements de personnes en errance.

Nous nous concertons également avec différents autres interlocuteurs associatifs en fonction des situations des personnes sans abris rencontrées sur le terrain, dont principalement :

  •  Antigel
  • Armée du Salut
  • Collectif des morts de la rue
  • Croix Rouge
  • Emmaüs
  • FNARS Ile-de-France
  • La Bagagerie
  • Milles Potes
  • Petits Frères des Pauvres
  • Samu Social
  • Secours Catholique
  • Taxis du Cœur

Nous sollicitons occasionnellement les institutions et organisations ci-dessous afin de trouver des solutions pour les personnes que nous suivons. (A noter : cette liste n’est pas exhaustive, nous sommes aussi contactés par différents partenaires au sujet des personnes sans abris) dont principalement:

  • DASS 75
  • Hôtel de ville de Paris
  • Les CMP
  • Les hôpitaux  et centres hospitaliers
  • Les PASS
  • Les services sociaux
  • Mairies des différents arrondissements

Notre partenaire financier est la DRIHL

BUDGET

Réalisé 2011 : 259 158 €
Budget prévisionnel 2012 : 241 633 €

MISSION SQUATS

Responsable Mission : Benoît Delavault
Coordinateur : Robert Bianco-Levrin

OBJECTIF GENERAL

Permettre aux personnes vivant dans les lieux non prévus pour l’habitat, d’accéder aux soins, aux droits et à la réduction des risques.

OBJECTIF SPECIFIQUE

Réduire les risques socio-sanitaires des personnes vivant dans les lieux non prévus pour l’habitat en Ile de France et sur l’ensemble du territoire.

EQUIPE

L'équipe est composée de2 salariés (soit 1.5 ETP) et de 42 bénévolesactifs.

  • 1 médecin généraliste (DU d’addictologie)
  • 5 infirmiers
  • 1 assistant social
  • 3 éducateurs spécialisés (dont deux squatters)
  • 8 pharmaciens, biologistes (bénévoles du programme Rave)
  • 5 accueillants
  • 3 étudiants en sciences humaines (sociologie, ethnologie …)
  • 16 bénévoles pairs issus des squats.

Soit, en moyenne un total de 250 heures par mois sur 12 mois.

Moyens matériels :

  • Deux camionnettes d’intervention (dont une est affectée au transport du matériel médical).
  • Le matériel médical d’intervention.
  • Des sacs de couchages (achats mission squat, don de l’Armée de Terre et de la fondation SETTON).
  • Le laboratoire d’analyse de produits et drogues par Chromatographie sur Couche Mince (CCM).
  • Le matériel de logistique d’intervention de terrain (tentes, groupe électrogène, lits éclairages, matériel de cuisine, chasubles MdM…).

Zone géographique ou territoire de réalisation de l’action

  • La mission Squat de Médecins du Monde intervient, sur l’ensemble de la région Ile de France.
  • La mission squat s’est déplacé en régions, en 2011, à Strasbourg, Poitiers, Limoges, Charleville Mézières, Dôle, Dijon.

ACTIVITES

  • Mise en place et réalisation de sessions de RdR / Informations
    Une douzaine de sessions d’information de RdR et d’éducation à la santé (VIH, VHC, Tuberculose, dépistages, comportements à risques…), sont organisées par notre équipe, dans les squats. Chaque session réunit une dizaine de personnes.
  • Interventions dans le cadre d’événements (culturels) organisés dans les squats
    Une trentaine d’événements socio culturels organisés par les squatters par année (teufs et portes ouvertes), nous y installons un stand de RdR(matériel et entretiens individuels).
  • Réalisations de permanences médico psycho sociales dans les squats
    Les permanences médico sociales (et de RdR) ont eu lieu dans 2 squats, les mercredis de 14h à 18 h. Les personnes y sont reçues en entretien individuel.
  • Mise à disposition/distribution de matériel RdR en squats
    La mise à disposition de matériel sur les lieux de vie, offre plus de discrétion et permettent une approche individuelle lors d’entretiens personnels.
  • Mise en place de sessions d’analyses de drogues
    Ce dispositif permet un suivi de l’évolution des pratiques de consommation, des usagers et des produits en circulation à Paris, en IDF et en régions (en lien avec des dispositifs de RdR Lyon, Orléans, Toulouse, Marseille, Nice, Bayonne, Montpellier).
  • Orientation / accompagnement des personnes dans les services de santé de droit commun
    PASS, CAARUD, CCAS, Médecins de ville, dentistes, gynéco …
  • Réalisation d’un accompagnement individuel médical et social à la demande des personnes ou du collectif
    Les demandes sont relayées par les bénévoles pairs.
    Les collectifs de vie en squat font appel à la mission Squats pour un diagnostic socio-sanitaire de la situation et l’élaboration d’une stratégie d’encadrement et de relais.
  • Répondre aux sollicitations des partenaires
    Des rencontres ont lieu et des échanges de savoir et de compétences peuvent se mettre en place (CAARUD, Universités, IFSI, Carrières sociales, Santé Publique…).
  • Mise en place d’un plan de formation (transfert de compétences)
    Depuis le début de l’année 2010, MdM et la Croix-Rouge française (CRF) travaillent, en partenariat avec l’AFR, le CRIPS IdF et le CEMEA) en étroite collaboration sur la conception d’une formation à destination des bénévoles de la Croix-Rouge française dans le cadre de son programme national de prévention et réduction des risques liés aux usages de drogues.
  • Former des bénévoles pairs
    La mission organise la formation de ses bénévoles en proposant des journées thématiques généralement suivies de sorties de terrain. Ces formations, mises en place à la demande des bénévoles, s’adressent à l’ensemble du groupe sans distinction de compétences professionnelles ou de centres d’intérêts. Il s’agit à la fois d’assurer l’intégration des nouveaux arrivants au groupe bénévole, ainsi que l’acquisition par tous, des connaissances indispensables au bon fonctionnement de la mission.
  • Développer une dynamique/approche de santé communautaire
    Cette approche favorise une bonne coopération entre les personnes destinataires de l’action, les acteurs publics et associatifs impliqués : par le biais de forums Santé et Social, débats et échanges (pratiques à risques), ateliers (conduites à tenir en cas de problèmes de santé ou d’accident), en participants aux « conseils de maison » des squats, en créant et en diffusant des supports d’informations socio sanitaires.
  • Répondre aux sollicitations des dispositifs
    La mission est sollicitée environ une trentaine de fois par an par les dispositifs de RdR pour des recherches de personnes qui se sont éloignées d’eux. Par ailleurs, la mission est sollicitée pour que des personnes de leurs programmes soient hébergées par des collectifs (squats), ces personnes ne se stabilisent pas dans les hôtels ou les appartements thérapeutiques, où elles se sentent seuls.
    Parfois, des CAARUD ou des associations de RDR demandent s’il est possible d’effectuer dans le cadre de ces hébergements, un suivi en partenariat avec notre programme et l’accompagnement effectif réalisé par les bénévoles pairs en squats (observation des comportements, troubles « amotivationnels », santé physique et « morale » des personnes accueillies).
    Enfin, les problématiques de santé nécessitent une prise en charge globale de la personne (santé physique, sociale, reconstruction, activités, vie en groupe).

LES POPULATIONS CIBLES

Toutes personnes en situation de précarisation et d’exclusion vivant en squat dont une majorité de jeunes :

  • Jeunes de moins de 25 ans en errance (et ne bénéficiant pas des minima sociaux).
  • Travailleurs et étudiants pauvres et itinérants.
  • Personnes en instance d’exclusion (perte de logement, d’emploi, déshérence socio sanitaire)
  • Personnes non qualifiées ou « disqualifiées » (socio économiques) vulnérables et sans abris.
  • Femmes isolées (parfois avec enfants).
  • Personnes sans abri ou sans domicile fixe.
  • Traveler’s.
  • Personnes ayant des problèmes de santé ou de maladie mentale.
  • Personnes usagères de produits psycho actifs (drogues, médicaments alcool…).
  • Personnes sous main de justice.
  • Sortants de prison.
  • Personnes en situation administrative précaire.
  • Jeunes mineurs en errance et/ou en fugue

Les personnes ont entre 14 et 85 ans, 74% d’entre-elles sont des hommes et 26% des femmes.

PARTENAIRES

  • Orientations,soins pour consommateurs de drogues : La Terrasse, Gaïa Paris, EGO, STEP, SIDA PAROLES, Association Charonne,
  • Sevrage, substitution : Hôpital Marmottant, Hôpital Fernand Widal.
  • Orientation spécifique liée à la parentalité et suivi de substitution : Horizon.
  • Injonction thérapeutique : La Corde Raide, Emergence.
  • Hébergement suivant profil et problématique : La Fratrie, Association Charonne, SOS DI, Emmaüs, La Halte du Cœur, Cœur de Femmes, la Halte Femmes, L’estran, le Verlant, le SAMU Social de Paris, la Cité Saint Martin, l’Association Mosaïque, Adhoct, Arapej.
  • Soins, orientations médicales : Hôpital Saint Antoine, Hôpital Saint Louis, CASO MDM, divers CDAG, divers CMS, Bus Social Dentaire, Cap 14.
  • Soins spécifiques en santé mentale : CPOA Saint Anne, CMP du secteur 11ème et 2ème arrondissements.
  • Orientations sociales et juridiques : Les PSA de Paris, Permanence Accueil Jeunes, Maison de la Justice et du Droit, Act Up, AIDES, Advocacy.
  • Travail en lien et suivi des personnes détenues : Maison d’Arrêt de Nanterre, de Fresnes, de Fleury-Mérogis, Centres de rétention de Vincennes, du Mesnil Amelot, de la Cité.
  • Suivi administratif : Services préfectoraux, Services de Police (commissariats).
  • Interventions et formations: IFSI Tenon, Nogent et Pontoise, Hôpital de la Salpêtrière, Universités Paris 5 (IUT), écoles de formations d’éducateurs spécialisés (Paris V, INFA Nogent, CEMEA Aubervilliers, ETSUP, IRTS Parmentier), Carrières sociales (Paris V), Formations universitaires (MISU Paris XIII).
  • Echange de pratiques et capitalisation de savoirs : Sida Paroles, Techno Plus, EGO, Association Liberté, le CILDT, l’AFR., l’ANIT, CAARUD GAIA, CAARUD PROSES, programme ERLI MDM,
  • Partenaires communautaires : La Petite Rokette, Les Architectes du Réel, ALD, La Miroiterie, L’annexe 44, Les Satellites, La Serre Volante, Utopia, le Carrosse, La Ferme du Bonheur, Collectif Tchö, Le SPA Gennevilliers, Woodstock, La Gare Expérimentale, La MAD, les Jardins Autogérés, Il’ art, Les Electrons Libres, la Bouée, la Cité du Bonheur, les Tontons, l’Art ou Libres, The Marmitte, la forge de Chatillon.
  • Orientations vétérinaires : Ecole vétérinaire de Maison Alfort, SPA dispensaire Stéphane Mallarmé Paris.

BUDGET

Réalisé 2011 : 136.284 €
Budget prévisionnel 2012 : 158 376 €

November 2012

Partenariat

Voir tous les articles

Publications

Toutes les publications

Diaporamas

Les Diaporamas