>  In France  >  La Plaine St-Denis

In France

La Plaine St-Denis

Centre d'Accueil, de Soins et d'Orientation , Mission Roms , Mission Santé/Logement


8-10, rue des blés
93 210 LA PLAINE ST DENIS

Tél : 01 55 93 19 32 / Fax : 01 55 93 19 30
Email : delphine.clochard@medecinsdumonde.net

Les objectifs principaux de nos centres sont d’améliorer la santé de nos patients et de témoigner sur les difficultés d’accès aux soins qu’ils rencontrent. Ouverts à toute personne en difficulté d'accès aux soins, sans rendez-vous, les CASO mobilisent des équipes pluridisciplinaires qui accueillent les patients sans imposer de contraintes, les soulagent de leurs maux en adaptant les pratiques médicales aux patients et travaillent avec eux à la récupération de leurs droits pour accéder au dispositif public de soins.

Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation – Mission BANLIEUE / La Plaine St-Denis

Date d’ouverture:1991                                                                                                                                           

8-10, rue des Blés - 93210 La Plaine Saint-Denis
Tél : 01.55.93.19.32 / Fax : 01.55.93.19.30
Email : delphine.clochard@medecinsdumonde.net

Responsables Mission CASO : Dr Alain BENE, Alain PLANCHAIS
Responsables Mission Santé Logement : Sofia AOUICI , Chiara GRAMAGLIA
Responsables Mission Roms : Martin DUTEURTRE, Julien SALLE
Coordinatrice : Sophie Morel

Jours et heures d'ouverture : lundi, mardi et jeudi de 10h à 13h et de 14h à 17h, le mercredi de 14h à 17h et le vendredi de 10h à 13h

EQUIPE

Nombre de bénévoles :

  • 15 médecins dont 1 psychiatre et 1 ophtalmologue. Les autres médecins assurent des consultations de médecine générale mais 3 sont spécialisés en gynécologie, 1 en dermatologie, et 1 en cardiologie                   
  • 19 accueillants sociaux avec des implications très variables, allant de 2 jours par semaine à une demi-journée moins régulière                             
  • 3 infirmiers pour assurer l’accueil médicalisé ce qui est très insuffisant, d’autant que faute d’accueillants sociaux, il est fréquent que les infirmiers assurent l’accueil social au détriment de leur fonction première                
  • 3 pharmaciens dont l’une d’entre elle assure également l’activité de prévention, aidée d’un bénévole arrivé en décembre 2011
  •  4 traducteurs roumanophones et 2 traducteurs ourdophones
  • 2 psychologues
  • 3 opérateurs de saisie

Soit 49 bénévoles

Nombre de salariés :

  • 1 coordinatrice générale
  • 1 secrétaire logisticienne
  • 1 assistante sociale
  • 1 chargée d’accueil

ACTIVITE

Nombre total de patients reçus(file active) : 6 182
Dont nombre de nouveaux patients : 4 760
Nombre total de passages : 9 975
(Ce chiffre n’inclue pas les passages des 2600 ménages domiciliés)

Nombre de consultations :

Médicales (générales et spécialisées) : 5 465
Dentaires : 609 consultations assurées par le partenaire « le bus social dentaire »
Actes infirmiers : 470
Psychologiques : 150
Sociales : 3 066 AME constituées, 2 600 domiciliations actives de ménages au 31/12/2011.

Consultations spécialisées pratiquées au centre :

  • Ophtalmologie : mercredi 14 à 17h sur rendez vous
  • Gynécologie et Cardiologie en fonction des vacations des bénévoles
  • Psychologie lundi toute la journée, et jeudi matin, sur rendez-vous
  • Psychiatre, mardi après midi
  • Dentaire, assurée par le Bus social dentaire, le jeudi toute la journée.
  • Vacation du Centre de Dépistage VIH, hépatites et IST tous les jeudis après midi
  • Vacation du bus radio pour le dépistage de la TB tous les mardis matins

 Autres actions réalisées dans le centre

Le CASO a domicilié et géré le courrier en 2011, de 5285 ménages différents dans le cadre de leurs demandes d’Aide Médicale d’Etat, ces domiciliations ne courent que pour une année.
Au 31/12/2011, 2600 ménages disposaient d’une domiciliation active.

Le CASO a constitué et déposé à la CPAM plus de 3 066demandes d’AME pour ses patients.

PROFIL DES PATIENTS

Pourcentage du nombre de patient par tranches d’âges :

Hommes : 64.4%
Femmes : 35.6%
Français : 0.6%
Etrangers : 99.4%

Tranches d'âge :
- 0-19 ans : 9.9 %
- 20-39 ans : 64.3 %
- 40-59 ans : 22.2 %
- 60 ans et + : 3.5%

DOMICILIATION AME/CMU

Patients ne disposant pas d’adresse postale : 54.4 % 
Patients disposant d’une adresse postale : 45.6 % , Dont :

- via une association : 6.8 %
- via un CCAS (centre communal d'action sociale) : 1.0%
- adresse personnelle ou chez famille, amis: 37.8 %

NOMBRE DE PERMANENCES D'ACCES AUX SOINS DE SANTE (PASS)

Le CASO de St Denis draine des patients de toute l’Ile-de-France et au-delà. Il n’y a donc pas une PASS d’affiliation mais de nombreuses. Leur fonctionnement est très variable d’un hôpital à l’autre.

PARTENARIATS

Avec convention :

  • Agence Régionale de Santé (l’ARS est le bailleur, la DTARS l’interlocuteur de terrain)
  • CPAM 93 (convention dénoncée en mars 2011)
  • Conseil Général 93
  • Bus social Dentaire
  • Centre d’Examen de Santé de la CPAM 93
  • Pharmacie Humanitaire Internationale

BUDGET

Réalisé 2011 : 484 791 €
Budget prévisionnel 2012 : 522 801 €

Responsables Mission: Dr Martin DUTEURTRE, Dr Julien SALLE

Coordinatrice générale: Sophie MOREL
Coordinatrices techniques : Dorinela LUCAS

OBJECTIFS

Promouvoir l’accès aux soins des populations Roms présentes dans les bidonvilles de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise

Objectifs spécifiques :

  • Identifier et répondre aux problèmes de santé immédiats des Roms rencontrés, et accompagner leur prise en charge et leur suivi médical par le système de droit commun.
  • Promouvoir et accompagner l’accès aux messages et prestation de prévention
  • Participer au repérage, au dépistage et accompagner la prise en charge des pathologies à potentiel épidémique notamment la tuberculose
  • Témoigner de la situation sanitaire et générale des populations Roms d’Ile-de-France suivies par la mission.

EQUIPE

7 médecins généralistes ou urgentistes dont deux co-responsables de mission
3 pédiatres
10 traducteurs
3 sages femmes
2 pharmaciens (partagées avec le CASO)
3 médiateurs
Soit 29 bénévoles dont 15 professionnels de santé

D’autre part, l’association Asav partenaire de la mission depuis ses débuts, s’associe aux sorties de veilles sanitaires par la mise à disposition deux jours par semaine d’une interprète roumanophone 

3 salariés :
1 coordinatrice générale
1 coordinatrice technique
1 secrétaire logisticienne

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

Nombre de sorties effectuées dans l’année :
Veilles sanitaires : 77 sorties   
Périnatalité : 82 sorties de pédiatre et 47 de sages-femmes   
Médiation sanitaire : 64 sorties de médiation

L’activité de la mission roms a augmenté de 50.4% en nombre de sortie entre 2010 et 2011, (exception faite de l’activité de médiation).

Jours, horaires et lieux :
Veilles sanitaires : les lundis, jeudis matin de 10 à 13h et les vendredis matin une fois sur deux.
Pédiatrie : les mardis, jeudis et vendredis matins de 10 à 13h.
Sages femmes : les mardis matin de 10 à 13h et les jeudis après-midi de 14 à 17h.
Médiation sanitaire : jours de sorties aléatoires en fonction des disponibilités des équipes

ACTIVITE                                                                                                                                      

Nombre total de contacts dans l’année:
2 052 consultations médicales pour 1 256 personnes différentes(enregistrement informatique)

- Veilles sanitaires + pédiatrie :1 810consultations médicales (1 052en veille sanitaire et758en pédiatrie)
- Sages femmes :212consultations sages-femmes
- Médiation sanitaire :666personnes rencontrées
- Vaccinations :482

Nombre de personnes différentes rencontrées (file active) : 1256 personnes

PROFIL DES PATIENTS

Sur les veilles sanitaires :
Hommes : 42.4 %                  
Femmes : 57.6 %                                               
Enfants (- 10 ans) : 44.2 %                                               
Etrangers : 100 %         

Tranches d'âge : 

Moins de 16 ans : 53.5%
16-40 ans : 32.8%
41 ans et + : 13.8%

Moyenne d’âge : 18 ans et demi

PARTENARIATS

Associatifs :

  • ASAV (avec convention)
  • ASET, La Voix des Rroms avec qui des vaccinations sont organisées
  • Conseil Général 93 et 95 pour la dotation en vaccins.
  • Appartenance au réseau national Romeurope

Financiers :

ARS
GRSP dans le cadre des fonds structurels

BUDGET

Réalisé 2011 : intégré dans budget CASO
Budget prévisionnel 2012 : intégré dans budget CASO

Responsables Mission :Sofia AOUICI, Chiara GRAMAGLIA
Coordinatrice générale:Jalila Bouzid
Coordinatrice technique :Anne-Claire COLLEVILLE

OBJECTIFS GENERAUX

La mission Santé-Logement poursuit un double objectif :

  1. Améliorer la prise en charge effective des problèmes de santé des populations vivant dans un logement indigne sur 13 communes du Val-de-Marne.
  2. Favoriser la prise en compte des problèmes de santé dans les procédures de relogement.

Ces objectifs se déclinent en objectifs opérationnels :

1/Identifier les familles à risques

- Informer les familles
- Orienter les familles
- Accompagner jusqu’à la résolution du problème identifié

2/Mobilisation des réseaux

- Capitalisation des connaissances et méthodes d’action possibles
- Modélisation
- Formation

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Identifier les familles à risques :

Sur la base des signalements émis par les partenaires rencontrés les équipes mixtes, professionnels de l'habitat et professionnels de la santé vont au domicile des familles afin de faire un double diagnostic et d'envisager les mesures à prendre tant dans le domaine de la santé que dans celui du logement.

Si, à l’occasion d’une de ces visites, l’équipe repère un immeuble particulièrement dégradé, des visites en porte à porte sont organisées, afin de faire de la prévention et de l’information.

Des dossiers sont ouverts quand, dans un logement l’équipe constate 3 facteurs réunis :
- L’aspect indigne du logement ;
- Le problème de santé d’un au moins des membres de la famille peut être suspecté d’être en lien avec le logement
- La vulnérabilité de la famille.

  • Information et orientation :

Au vu des éléments constatés lors de la 1ère visite, différentes actions sont entreprises :

- Orientation vers la PMI, le médecin traitant, un CMP, un centre de santé : pour plombémie, dépistage allergologique, bilan pneumologique, toutes autres actions de bilan et suivi de santé.
- Demande de diagnostic plomb du logement et/ou des parties communes de l’immeuble à la DT - ARS 94, orientation vers le SCHS pour une visite de l’inspecteur de salubrité, prélèvements et analyse de moisissures et/ou poussières par le Laboratoire d’Hygiène de la Ville de Paris (LHVP).

  • Elargissement et renforcement des réseaux locaux de partenaires :

Les acteurs avec qui l’équipe Santé-Logement travaille relèvent de trois grands secteurs : le médical, le social et le logement.La double compétence, médicale et habitat, de l’équipe de la mission Santé-Logement permet un rapprochement autour de la situation des familles ayant des problèmes de santé liés à leur logement. Elle facilite la médiation entre des acteurs investis mais ne trouvant plus de solution, contraints par les limites de leur champ professionnel.

- Des rencontres avec les acteurs concernés localement (centre de PMI, assistantes sociale de secteurs CCAS, SCHS…) sont organisées et des points réguliers proposés afin de favoriser des réseaux locaux de concertation.

- Les acteurs départementaux (ADIL, tribunal, CAF, Pact 94, Habinser…) sont rencontrés afin d’envisager l’action dans un déploiement plus large et systématique, sur la base de l’expertise développée par la mission.

  • Capitalisation et modélisation

La mission souhaite pourvoir développer des outils et des modalités d’action reproductibles afin que des acteurs locaux, souhaitant développer une action autour des questions de santé et de logement, sur leur territoire, puissent le faire.

- Des outils de liaison entre partenaires et de recueil de données (dossier socio-habitat, et fiches médicales individuelles) ont été créés.
- Un logiciel de saisie anonymisé a été conçu afin de pouvoir traiter les données ainsi recueillies.
- Des rencontres régulières ont lieu avec des acteurs nationaux (Fondation Abbé Pierre, Pôle national de lutte contre l’habitat indigne …) afin de présenter les résultats de la mission et d’exposer les problématiques explorées.

Le travail de concertation avec des acteurs au niveau local et national a conduit l’équipe à être sollicitée par l’hôpital Nord de Marseille qui est en train de développer une consultation Santé-Logement, suite aux échanges avec la mission.

ACTIVITE

Nombre de sorties médicales : 41
Nombre de dossiers médicaux ouverts : 34
Nombres d’adultes interrogés : 58
Nombre d’enfants interrogés : 69
Nombre d’orientations pour plombémie : 14           
Nombre de résultats de plombémie récupérés :  8
Nombre de plombémie >50µg/L : 2
Nombre de prélèvements de moisissures : 16                                  
Nombres de structures concernées rencontrées : 24
Nombre de rencontres avec des acteurs concernés : 30         

PARTENARIATS

Avec convention :

DT94-ARS

Sans convention :

  • Services Communaux d’Hygiène et de Santé (SCHS) des villes
  • Espace Départemental des Solidarités (EDS) des villes
  • PMI du Conseil Général et des communes
  • Pôle national de lutte contre l’habitat indigne
  • Fondation Abbé Pierre
  • ATD Quart Monde
  • DRIHL
  • LHVP
  • AUVM
  • Créteil Solidarité
  • PACT 94
  • Habinser  

BUDGET

Réalisé 2011 : intégré dans budget CASO
Budget prévisionnel 2012 : intégré dans budget CASO

 

      

December 2012