>  In France  >  Bayonne

In France

Bayonne

Programme de Réduction des Risques dans les milieux festifs


Centre Hospitalier Côte Basque - Bât. ZABAL – BP 8 64 109 BAYONNE Cedex
Tél : 05 59 44 31 00 / Fax : 05 59 52 08 16
Email : raves.bayonne@medecinsdumonde.net

Le travail de l'équipe de la Mission Rave de Bayonne consiste à délivrer des messages et du matériel de prévention, en milieu festif et en « squat », plus particulièrement en transfrontalier, sur les moyens de limiter les risques liés à l’usage des produits (ceux liés au contexte festif, ceux concernant les I.S.T et la conduite automobile). Elle étudie également l’évolution, en milieux festifs et au sein des « squats », des nouvelles consommations qui y sont liées afin d’une part de témoigner, et d’autre part d’élaborer des messages de prévention fiables et adaptés.

Date d’ouverture : octobre 1998
Centre Hospitalier Côte Basque
Bât. ZABAL - BP 8
64109 Bayonne Cedex

Tél : 05 59 44 31 00 / fax : 05 59 52 08 16
Email : raves.bayonne@medecinsdumonde.net

Responsables Mission rave : Dr Jean-Pierre DAULOUEDE, Jean-Luc PRADEILLE

Nom du coordinateur : Cyril OLAIZOLA

Disponibilité correspondant aux horaires d’ouverture du CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) et du CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction de risques pour Usagers de Drogues / Le centre s’est autonomisé de MdM, le 1er janvier 2000 en créant l’association BIZIA) : du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Les actions de Réductions des Risques de la Mission Rave Bayonne ont pour objectifs :

  • l’adoption de la part des usagers d’attitudes et de gestes plus adaptés visant à réduire les contaminations virales (accès au dépistage, arrêt ou diminution des rapports sexuels non protégés…).
  •  une meilleure connaissance des risques liés à la consommation de produits psycho actifs licites ou illicites chez un public souvent très jeune et peu averti («savoir plus, risquer moins»).
  •  une meilleure connaissance des produits circulant, afin d’avoir les moyens d’informer les professionnels de santé comme les consommateurs (grâce à la participation au programme national SINTES).

Equipe 2012

 

23 bénévoles dont :

-       1 infirmières DE

-       1 moniteur éducateur en formation

-       3 éducateurs spécialisés

-       4 animateurs de prévention

-       1 AMP

-       3 attachés de recherche clinique

-       1 enseignante en SVT

-       2 pharmaciennes

-       4 psychologues

-       1 psychiatre, responsable de mission

-       1 responsable de mission

-       1 photographe

 

et 1 salarié coordinateur

 

Objectifs Généraux

 

-       Assurer une présence sanitaire permettant en particulier de gérer les urgences, pour les événements festifs de types « Teknival ».

-       Délivrer des messages, mettre en place des outils (CCM*, TROD*) et distribuer du matériel (Steribox, roule ta paille, préservatif) de réductions des risques liés à l’usage de drogue (RdR) en milieu festif en « squat », auprès des partenaires, plus particulièrement en transfrontalier, afin de permettre aux usagers de limiter les risques liés à l’usage des produits, ceux liés au contexte festif, ceux concernant les I.S.T et la conduite automobile.

-       Etudier l’évolution, en milieux festifs et au sein des « squats », des nouvelles consommations et risques qui y sont liées afin d’une part de témoigner, et d’autre part d’élaborer des messages de prévention fiables et adaptés.

 

Les résultats attendus

 

-       La modification des comportements de consommation des usagers (diminution voire arrêt des prises de produits, sinon consommation à moindre risque pour la santé : fractionnement des doses, pas de mélange, pas de partage de matériels…).

-       L’adoption de la part des usagers d’attitudes et de gestes plus adaptés visant à réduire les contaminations virales (accès au dépistage, arrêt ou diminution des rapports sexuels non protégés…).

-       Une meilleure connaissance des risques liés à la consommation de produits psycho actifs licites ou illicites chez un public souvent très jeune et peu averti («savoir plus, risquer moins»).

-       Une meilleure connaissance des produits circulant, afin d’avoir les moyens d’informer les professionnels de santé comme les consommateurs (grâce à la participation au programme national SINTES).

 

Activité 2012

 

Nombre total d’évènements : 16 pour 17 soirées

Dont :

-       2 «  festivals ».

-       13 fêtes et concerts.

 

a)     Données statistiques concernant les sorties effectuées par la mission rave en France et dans le cadre du projet transfrontalier en collaboration avec les différents partenaires :

 

Nombre de sorties : 15

Nb estimé de participants : 32 500

Nb estimé de contacts : 4 689

Nb d’entretiens : 617    

Réassurance : 2

 

Age moyen : 27 ans

Hommes : 55 %

Femmes : 45 %

 

Nb d’éthylomètre : 312

Nb de flyers distribués : 6 543

Nb de préservatifs distribués : 13 244

Nb de fémidons distribués : 245

Nb de gels distribués : 4 543

Nb de pailles distribuées : 12 300

Nb de sérum physiologiques distribués : 560

Nb de kits d’injection distribués : 6

Nb de bouchons d’oreille distribués : 2 980

 

b)   Données statistiques concernant les personnes rencontrées en squat et au local de la mission au sein de BIZIA, distribution de matériels de RdR entretiens de RdR, orientations.

 

Nb de TROD VIH/VHC : 58

 

Nb de personnes rencontrées : 56

Nb de squat suivi : 3

Age moyen : 39 ans

Hommes : 90 %

Femmes : 10 %

 

Nb de flyers distribués : 320

Nb de préservatifs distribués : 2 430

Nb de fémidons distribués : 37

Nb de gels distribués : 360

Nb de bouchons d’oreille distribués : 79

Nb de pailles distribuées (bloc de 10) : 830

Nb de sérum physiologiques distribués : 325

Nb de kits d’injection distribués : 277

 

Projets 2013

 

-          Mise en place d’une unité mobile (camion) de RdR à destination du milieu festif, des squats et partenaires sociaux (TROD, CCM, entretien de RdR).

-          La mission RDR renforce son action vers la RdR dans les « squats » et développera des actions complémentaires CCM et TROD dans ces lieux.

-          Mise en place du programme TROD VHB sur la zone de Bayonne.

-          Réflexion pour la mise en place d’une consultation dentaire MdM à Bayonne en collaboration avec le Centre Hospitalier de la Côte Basque.

 

Partenariats

 

-          Association A.R.S.A. (Aide à la Réinsertion Sociale en Aquitaine) (64) : Mise à disposition de personnel et collaboration transfrontalière

-          Association BIZIA gestionnaire d’un CSAPA et d’un CAARUD (64) : Fonctionnement de la Mission et collaboration transfrontalière

-          Association TECHNO + (75) : Utilisation supports préventifs

-          Association MUNDUKO MEDIKOAK : Collaboration transfrontalière

-          Association HEGOAK : Collaboration transfrontalière

-          Association Ailaket : Collaboration transfrontalière

-          Centre Hospitalier de la Côte Basque

-          PASS de Bayonne

-          Point accueil jour de Bayonne et Biarritz

-          CCAS de la zone

-          RESAPSAD : Documentation, conseil, avis

-          O.F.D.T. (75) : Projet S.I.N.T.E.S.

-          Conseil Régional d'Aquitaine : Conseils

-          Conseil Général de Bayonne : Conseils et soutien financier.

-          Établissements de nuit français et espagnols : Accueil, aide aux interventions de l’équipe

-          Associations festives locales : Accueil, aide aux interventions de l’équipe, distribution de matériels de RdR.

 

Bailleurs et taux de financement 

-          ARS Aquitaine

-          DGS

-          Conseil général des Pyrénées Atlantique

-          Fonds Européen INTER REG IV A

 

Taux financement : 54,7%

 

Budget 

Réalisé 2012 : 36 205€

Prévisionnel 2013 : 52 717€

July 2013