>  International  >  Algérie

International

Algérie


Santé sexuelle et reproductive pour les femmes migrantes subsahariennes

Pendant longtemps, l’Algérie a été un pays de transit vers l’Europe. Désormais, c’est un pays de destination pour des personnes au bout de leurs forces dans leur parcours migratoire une fois arrivées en Afrique du Nord. Plusieurs dizaines de milliers de migrants subsahariens sont présents en Algérie, et parmi eux, 9 000 à 10 000 sont installés, plus ou moins durablement (la durée moyenne de séjour est de trois ans), dans le nord du pays.

Santé sexuelle et reproductive pour les femmes migrantes subsahariennes

» HISTORIQUE

Le programme a démarré en 2011 avec une première implantation à Alger. Un travail de cartographie des lieux de vie des migrants couplé à un travail de cartographie sanitaire a permis de mettre en place des actions d’orientation des migrants vers des centres de santé publics. Des éducateurs pairs migrants recrutés par le programme permettent un contact régulier avec les populations ciblées. Des actions de sensibilisation du personnel soignant des centres de santé de référence ont été mises en place pour améliorer l’accueil des migrants.

» LES ACTIVITÉS
Espérance de vie 73,4 ans
IDH : 0,713 ; rang 93
Source : Pnud 2013
Population
» Bénéficiaire : 5 000
» Cible : 30 000 à 40 000
Sources de financement
» EuropAid, MdM
Budget
» 2013 : 225 310 €

En 2013, MdM a poursuivi ses actions pour faciliter l’accès aux soins des migrants, en particulier l’accès aux soins de santé sexuelle et reproductive des femmes migrantes (suivi de grossesse, santé de la mère et du nourrisson, contraception, accès au dépistage et au traitement des pathologies liées aux IST/VIH/Sida). Un soutien matériel a été dispensé régulièrement aux migrantes les plus vulnérables (kits d’hygiène, couvertures, couches) et des consultations psychologiques ont été ouvertes. Un groupe de parole pour femmes migrantes a été mis en place. Des conseils juridiques ont été offerts aux migrants en partenariat avec des avocats de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) et un guide des droits des migrants a été produit.
MdM a participé à la réalisation d’un web documentaire sur l’accès aux soins pour les migrants (http://lesvoyageurs.medecinsdumonde.org/).

» LES RÉSULTATS

1 214 migrants orientés ou accompagnés vers des centres de santé.
11 centres de santé sensibilisés à Alger.
600 migrants ont bénéficié de séances d’éducation à la santé.
640 kits d’hygiène femmes distribués.

» LES PERSPECTIVES

Sur la période 2014-2015, MdM travaillera à l’implantation de ses actions à Oran et à Maghnia (zone frontalière avec le Maroc) en partenariat avec l’Association de protection contre le sida, tout en maintenant le même niveau d’activité à Alger. MdM projette également de mettre en place un programme destiné aux jeunes Algériens en échec de migration et aux familles de migrants disparus en mer.



          Une mission de MdM, basée à Alger, a soutenu le partenaire local Wassila en renforçant une ligne téléphonique gratuite et anonyme destinée aux femmes victimes de violences. Elle a pris fin en septembre 2009. Au final, des formations à l’écoute, à l’accueil et à la prise en charge ont été mises en place pour les femmes y travaillant. Plus généralement, une sensibilisation à cette thématique a été faite auprès des professionnels qui rencontrent, dans le cadre de leur travail, des femmes victimes de telles violences. En juin 2009, un colloque a ainsi permis de réunir autour d’une même table des professionnels du monde médical, juridique, social et psychologique, ainsi que des acteurs de la société civile

May 2014

Partenariat

Voir tous les articles