Faire un don

Le parrainage des enfants hospitalisés

Arissali est parrainé grâce à la mission de Médecins du Monde à l'hopital de Margency, septembre 2013

Le parrainage des enfants hospitalisés

2 300

enfants opérés en France grâce au parrainage

18

établissements partenaires

La situation

​De nombreux enfants sont régulièrement hospitalisés dans les établissements de la région parisienne, en Guyane et à la Réunion, pour des pathologies qui ne peuvent être traitées près de chez eux. Certains d’entre eux, parfois issus de milieux défavorisés, n’ont pas la chance d’être accompagnés de leurs parents. Or tous les médecins confirment aujourd’hui que le soutien affectif est primordial pour préserver l’équilibre psychologique de ces enfants malades isolés.

Certains d’entre eux n’ont pas la chance d’être accompagnés de leurs parents.

  • Amadou, 10 jours, parrainé grâce à la mission de MdM dans les hôpitaux

    Amadou, 10 jours.

    Amadou est originaire du Sénégal mais il est né à Paris. Deux heures seulement après sa naissance, il doit subir une intervention chirurgicale pour une malformation intestinale détectée pendant la grossesse. Mais alors qu’il n’a que 10 jours, ses parents doivent le laisser pour rejoindre Dakar : leurs visas sont arrivés à expiration. Amadou doit subir une greffe de l’intestin grêle. L’attente d’un donneur et la convalescence s’annoncent très longues. Surtout en l’absence de ses parents.

  • Ranya, 15 mois, parrainée par la mission de MdM dans les hôpitaux

    Ranya, 15 mois.

    Depuis sa naissance, Ranya souffre de graves difficultés respiratoires dues à une malformation cardiaque. Sa maman l’accompagne à Paris où elle doit subir plusieurs opérations et rester sous surveillance pendant 3 mois. Mais la sœur aînée et la jumelle de Ranya réclament la présence de leur mère au Maroc. Celle-ci doit repartir et laisser son bébé en France.

Notre action

Pour aider les enfants soignés loin de leur famille à mieux vivre la séparation, pour répondre aux difficultés rencontrées par des parents parfois présents mais dépassés, Médecins du Monde fait appel à des parrains et marraines bénévoles. Lancé en 1988 à l’hôpital Necker-Enfants Malades de Paris, le programme de parrainage des enfants hospitalisés s’est développé dans plusieurs centres de santé en région parisienne, en Guyane et à la Réunion.

Donner à un enfant les ressources nécessaires pour affronter la maladie.

Un accompagnement sécurisant des enfants malades

Accompagner un enfant isolé tout au long de son hospitalisation, parfois d’un établissement à un autre, permet d’atténuer les troubles psychologiques dus aux carences affectives. Le parrainage doit donc être mis en place le plus rapidement possible afin que l’enfant puisse plus facilement trouver en lui les ressources nécessaires pour affronter la maladie.

Le parrain ou la marraine rend visite à l’enfant trois fois par semaine, organise des sorties quand son état de santé le permet et peut également l’accompagner lors de son retour chez lui.

Créer du lien entre l’enfant isolé, sa famille et les soignants

S’ils prennent le relais des parents qui ne peuvent accompagner leur enfant, les parrains et marraines proposent également de maintenir, voire de restaurer des liens familiaux parfois distendus.

Malheureusement, dans 15 % des cas, c’est un accompagnement de fin de vie que les bénévoles sont amenés à faire auprès des enfants. La complémentarité entre les bénévoles et les équipes soignantes des hôpitaux se renforce encore dans ces moments difficiles.

Votre soutien

S'engager

Je deviens bénévole.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.