Faire un don

Égypte

Le Caire © AFP PHOTOS

Égypte

17 %

des adultes souffrent de troubles de santé mentale

1

psychiatre pour 100 000 habitants

La situation

Femmes battues, enfants vivant à la rue, prisonniers, victimes de violences politiques, personnes handicapées, usagers de drogues, malades du sida ou de l'hépatite C… Nombreux sont les Égyptiens qui souffrent de troubles de l’humeur, de troubles anxieux ou de stress post-traumatique. Ces maux ont des conséquences directes sur leurs relations avec leur entourage, notamment avec leur famille.

Nombreux sont les Égyptiens qui souffrent de troubles de l’humeur, de troubles anxieux ou de stress post-traumatique.

Or en Égypte, les services de santé mentale relèvent essentiellement de la prévention et sont concentrés sur les hôpitaux. Dans les centres communautaires, les soignants n’y sont pas formés et les médicaments spécifiques font cruellement défaut.

Notre action

EXCLUS DES SOINS

Prendre en charge la santé mentale

Depuis l’été 2014, Médecins du Monde soutient 5 ONGinfo-icon égyptiennes qui travaillent à améliorer le bien-être des populations fragilisées psychologiquement. L’association forme les travailleurs sociaux et les autres membres du personnel à une meilleure prise en charge psychosociale. Elle mène également des activités de sensibilisation pour lutter contre la stigmatisation des personnes présentant des troubles mentaux.

Afin que les services de santé mentale soient accessibles au plus grand nombre, Médecins du Monde plaide pour leur intégration dans l’offre de soins de santé primaire. Nos équipes forment ainsi, en collaboration avec le ministère de la Santé, le personnel sanitaire et social de sept centres de santé primaire au Caire et à Gizeh pour favoriser le diagnostic et la prise en charge des souffrances psychologiques.

Le Caire
Le Caire

En 2015

Nous avons aidé :

  • 54 travailleurs sociaux et psychologues formés
159 668 €
Historique
2005
Accès aux soins de santé reproductive pour les filles vivant dans les rues du Caire. Fermeture du programme en 2008.
2009
Promotion des droits de santé pour les enfants des rues du Caire et de Gizeh. Fermeture du programme en 2012.
2014
Santé mentale pour les personnes les plus exposées aux risques au Caire et à Gizeh.

Votre soutien

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.