Faire un don

Égypte

©Reuters

Égypte

2,29%

du budget de la santé est dédié aux activités de santé mentale

1

psychiatre pour 100 000 habitants

La situation

 

Femmes battues, enfants vivant à la rue, prisonniers, victimes de violences politiques, personnes handicapées, usagers de drogues, malades du sida ou de l'hépatite C… Nombreux sont les Égyptiens qui souffrent de troubles de l’humeur, de troubles anxieux ou de stress post-traumatique. Ces maux ont des conséquences directes sur leurs relations avec leur entourage, notamment avec leur famille.

Nombreux sont les Égyptiens qui souffrent de troubles de l’humeur, de troubles anxieux ou de stress post-traumatique.

Par ailleurs, l'Égypte voit un nombre croissant de réfugiés prendre des risques pour atteindre l'Europe par la mer via des réseaux de trafic de personnes. L'instabilité politique chronique dans le pays affecte ces personnes originaires de Syrie, du Soudan, du Soudan du Sud, de Somalie, d’Érythrée ou d’Éthiopie. À l'instar de la plupart des groupes marginalisés, les migrants sont stigmatisés et mal accueillis par certains professionnels de santé qui les accusent d’être porteurs de maladies contagieuses et infectieuses. Un rejet qui vient renforcer les traumatismes de l’exil et à la barrière de la langue.

 

Or en Égypte, les services de santé mentale relèvent essentiellement de la prévention et sont concentrés sur les hôpitaux. Dans les centres communautaires, les soignants n’y sont pas formés et les médicaments spécifiques font cruellement défaut.

©Reuters
©Reuters

Notre action

EXCLUS DES SOINS

Prendre en charge la santé mentale

Médecins du Monde met en œuvre un programme de trois ans visant à améliorer l'accès aux services de santé mentale pour les populations à risque de l’agglomération Cairote, en partenariat avec le ministère de la Santé. En 2016, près de 200 membres du personnel de santé (médecins, infirmières, éducateurs en santé) de neuf centres de santé primaires des gouvernorats du Grand Caire et de Gizeh ont été formés à la santé mentale. Ces centres sont désormais en mesure d’effectuer une détection précoce des troubles de santé mentale, gérer les troubles les plus courants et référer les cas complexes.

L’association fournit également un soutien à cinq ONGinfo-icon égyptiennes – Basmat Amal, Cewla, El Shehab et Saint Andrews Refugees services – qui fournissent des services psychosociaux à des populations très vulnérables comme les réfugiés et les migrants, les femmes victimes de violence, les enfants à la rue, les personnes vivant avec le VIHinfo-icon et les enfants handicapés.

.

Le Caire
Le Caire

En 2016

Nous avons :

  • formé 91 travailleurs sociaux et psychologues au soutien psychosocial
312 721 €
Historique
2005
Accès aux soins de santé reproductive pour les filles vivant dans les rues du Caire. Fermeture du programme en 2008.
2009
Promotion des droits de santé pour les enfants des rues du Caire et de Gizeh. Fermeture du programme en 2012.
2014
Santé mentale pour les personnes les plus exposées aux risques au Caire et à Gizeh.

Votre soutien

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.