Faire un don
80 €peuvent financer un lit de consultation au Nigéria
150 €peuvent financer des soins pour 35 enfants souffrant de malnutrition aiguë
200 €peuvent financer la prise en charge de 8 personnes en situation de précarité en France
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale
© Valentin Fougeray

Liberté Égalité Santé

 

Pour un système de santé solidaire

Le système de santé en France est reconnu comme performant, porté par un secteur de recherche dynamique et des structures de soins de qualité. Pourtant, aujourd’hui, ses failles sont importantes : la santé publique et la prévention y sont délaissées, les inégalités sociales devant la maladie et la mort se creusent. Dans le cadre de l'élection présidentielle 2017, Médecins du Monde présente son plaidoyer pour un système de santé solidaire.

 

 

Nos propositions

Mis à jour
16 March 2017
16.03.2017 à 09h05

La santé pour tous, des droits pour chacun

Le système de santé en France est reconnu comme performant, porté par un secteur de recherche dynamique et des structures de soins de qualité. Pourtant, aujourd’hui, ses failles sont importantes : la santé publique et la prévention y sont délaissées, les inégalités sociales devant la maladie et la mort se creusent.

caso-Marseille-logo-Papegnies.jpg

© Olivier Papegnies
© Olivier Papegnies
© Olivier Papegnies
16.03.2017 à 09h04

Sur l’Aide médicale d’État : vers une sécurité sociale unique

Si la loi instaurant la CMUinfo-icon en 1999 a représenté une avancée considérable pour l’accès aux soins de plus de 4 millions de personnes, elle a également pérennisé et isolé un système de couverture maladie pour les seuls étrangers en situation irrégulière : l’Aide médicale d’État.

caso-france-1.jpg

© Véronique Burger
© Véronique Burger
© Véronique Burger
15.03.2017 à 09h03

Sur le prix des médicaments : pour un système plus juste

En 2014 ont été mis sur le marché de nouveaux médicaments contre le virus de l’hépatite C, les antiviraux à action directe (AAD) – et plus spécifiquement le premier d’entre eux, le sofosbuvir, commercialisé en France dès novembre 2014 par l’industriel Gilead sous le nom de marque Sovaldi®. Si les AAD constituent une révolution thérapeutique dans la prise en charge des malades, ils ont aussi révélé des ruptures dans l’écosystème du médicament.

20170304-Medicaments.jpg

© Olivier Papegnies
© Olivier Papegnies
© Olivier Papegnies
15.03.2017 à 09h02

Sur la crise de l’accueil et de la solidarité : protéger les mineurs non accompagnés

L’idée d’une crise migratoire s’est imposée dans les discours politiques et les médias. C’est pourtant bien plus à une crise de l’accueil et de la solidarité que sont confrontées les personnes qui cherchent un refuge et une vie meilleure en France et en Europe. Cette crise est avant tout politique : l’Europe s’est inventée une menace migratoire. Il a manqué – et particulièrement en France – un discours fédérateur, à la hauteur des enjeux, exempt d‘instrumentalisation politique, qui serait entré en résonnance avec la solidarité citoyenne envers celles et ceux qui arrivent sur le territoire français.

©Olivier Papegnies
15.03.2017 à 09h01

Sur le droit international humanitaire : protéger les soignants et les lieux de soins

Dans les situations de conflit armé, le droit international des droits de l’homme, le droit pénal international (DPI) et le droit pénal français viennent compléter le dispositif de protection des civils et des soignants. Les personnes qui ne participent pas aux combats doivent être protégées et épargnées. Le droit international humanitaire (DIH) énonce l’obligation faite aux parties prenantes au conflit de prendre toutes les précautions possibles pour éviter ou réduire au minimum les dommages infligés aux civils et aux biens de caractère civil.

Syrie-enfants-Reuters.jpg

2017 Syrie © Reuters
2017 Syrie © Reuters
2017 Syrie © Reuters

Nous soutenir

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.